Christian Garcin & Patrick Devresse | Mini-fictions, 11. La joie

photos Patrick Devresse, textes Christian Garcin.
Une série de textes et images en dialogue, à suivre en son intégralité ici



©patrickdevresse



La balle roula et dévala l’escalier. « Je vais la chercher ! » cria Mélanie, 6 ans, en visite chez son amie Laura. Elle descendit la volée de marches, arriva à la cave, chuchota « Minou, minou ! Que tu es belle ma minouche, viens là ! » à la silhouette indistincte vers laquelle elle avança la main tandis que celle-ci reculait dans l’ombre et se rencognait tout au fond, n’insista pas, sourit à la silhouette à présent invisible, saisit la balle et remonta.
Le gros rat se tenait accroupi derrière le sommier métallique qui lui tenait lieu d’abri. Comme il était très vieux, il était devenu très émotif, et avait en outre le cœur fragile. Il était tout chamboulé. C’était la première fois de sa longue vie de rat qu’on lui disait des mots doux sur un ton amical, la première fois qu’on voulait le caresser, que l’on faisait preuve à son égard d’autre chose que de la haine, de la défiance et du dégoût. L’émotion le submergea, et finit par l’engloutir tout entier. Il soupira, hoqueta, ne parvenant pas à contenir cette joie inconnue qui soudain l’envahissait, puis il roula sur le côté et expira en couinant. C’était, en somme, la meilleure fin qu’il pût souhaiter.






Christian Garcin est écrivain, à lire notamment sur remue.net - lire en particulier cet entretien paru en août 2014,à la parution de Selon Vincent (Stock). Christian Garcin est auteur de nombreux livres chez de nombreux éditeurs - on se référera à l’excellente bibliographie du site des non moins excellentes éditions Verdier, ainsi qu’à sa notice wikipedia, pour en saisir l’ampleur.

Patrick Devresse est photographe. De lui, Dominique Sampiero dit : "Patrick Devresse est un homme qui regarde. Qui scrute doucement le réel autour de lui. Comme ça. Mine de rien. Et même parfois qui baisse les yeux en souriant. L’esprit ailleurs. Comme si poser une vigilance sur le monde et vivre étaient intimement liés."
Voir son site http://www.patrickdevresse.com/, et son parcours personnel.

15 juin 2015
T T+