Christian Garcin & Patrick Devresse | Mini-fictions, 29. La mémoire

photos Patrick Devresse, textes Christian Garcin.
Une série de textes et images en dialogue, à suivre en son intégralité ici



©patrickdevresse


La première chose dont il se souvint le jour où il retrouva enfin la mémoire fut qu’il y avait une autre maison, cachée derrière la sienne, où il pouvait se réfugier sans être harcelé par le bruit, la chaleur, la promiscuité. Comment avait-il pu l’oublier ? Certes elle était au centre d’une cour, entourée d’autres immeubles, donc sans vue ni dégagement, mais l’isolement et la solitude y étaient depuis toujours possibles, comme dans un monde au cœur du monde, un îlot. Il éprouva alors une satisfaction intense, et s’enivra du sentiment d’avoir enfin trouvé un lieu propre, où il aurait désormais la possibilité d’atteindre le cœur des choses ‒ le cœur réel et paisible des choses.



Christian Garcin est écrivain, à lire notamment sur remue.net - lire en particulier cet entretien paru en août 2014,à la parution de Selon Vincent (Stock). Christian Garcin est auteur de nombreux livres chez de nombreux éditeurs - on se référera à l’excellente bibliographie du site des non moins excellentes éditions Verdier, ainsi qu’à sa notice wikipedia, pour en saisir l’ampleur.

Patrick Devresse est photographe. De lui, Dominique Sampiero dit : "Patrick Devresse est un homme qui regarde. Qui scrute doucement le réel autour de lui. Comme ça. Mine de rien. Et même parfois qui baisse les yeux en souriant. L’esprit ailleurs. Comme si poser une vigilance sur le monde et vivre étaient intimement liés."
Voir son site http://www.patrickdevresse.com/, et son parcours personnel.

18 novembre 2015
T T+