Croix de bois

Sur La Route des Flandres, il y a encore quelques moulins : croix de bois en haut d’un monticule. A Boeschepe (Nord), l’ami du vent surplombait de ses ailes immobiles, le matin du 10 juillet, son territoire tutélaire.

Pas très loin, les cimetières nombreux des deux dernières guerres : les stèles sont en pierre blanche.

En contrebas, des champs sous le soleil, le coq qui crie sa joie du réveil, des vaches, un cheval solitaire...

Claude Simon, littéralement dans le paysage, caché.

11 juillet 2005
T T+