Giuseppe Schillaci | Onan, les Alpes et Pirandello

Et donc, si écrire n’est pas un métier, alors en ce qui me concerne autant décliner la question sur un autre mode : écrire me procure-t-il encore du plaisir ?

"Une vie à-peu-près"

Une biographie de Tristan Corbière par Jean-Luc Steinmetz.

Âmes inquiètes / J’entends des voix

Marco Ercolani & Lucetta Frisa à l’écoute des grands inquiets

écouter voir : Nazione Indiana

histoire, actualité et perspectives d’un site italien
soirée remue.net du 21 avril 2017 à la Maison de la Poésie de Paris, avec Andrea Inglese, Giacomo Sartori, Francesco Forlani et Giuseppe Schillaci, animée par José Morel Cinq-Mars

Bella ciao

Le chant du jour : chant populaire italien

Bernard Simeone ⎜ Préface au spectre de Machiavel
Biagio Cepollaro | Vers nouveaux

et il ne devrait pas il ne devrait pas y avoir autant de rage

Giacomo Sartori | Anatomie de la bataille

Tandis que se répand sur le versant sud des Alpes le nuage radioactif de Tchnernobyl, un fils revient dans sa famille et assiste à l’ultime bataille de son père, ancien officier fasciste, contre le cancer qui le ronge. Premières pages du roman de Giacomo Sartori., traduit de l’italien par Nathalie Bauer.

Renata Morresi | Madame W

(peut-être dirait-elle "Madame W : "ne soyez pas sotte, ne prétendez rien,"

Sento le voci | J’entends des fous

Paroles de fous de Marco Ercolani et Lucetta Frisa, traduit de l’italien par Sylvie Durbec. Extraits