Jérémie Dres | Étape 1 – Récolte de la matière

Dans cette résidence, je poursuis un projet démarré l’année dernière avec Mme Véronique Étienne, professeure d’histoire au lycée Julie-Victoire Daubé d’Argenteuil. Ce projet, débuté fin 2017, avait rencontré un très bel écho auprès des lycéens et de leur famille, malgré un nombre limité d’interventions. Nous avons décidé de le renouveler cette année en lui donnant plus d’ampleur. Ainsi depuis octobre 2018 et pendant 6 mois, je me rends toutes les semaines au lycée à la rencontre d’une classe de Terminale L de 30 élèves.

L’objectif : que les lycéens racontent sur 3 pages à partir du témoignage d’un proche, famille ou voisin, un récit des origines, de transmission ou d’immigration, sous une forme graphique (bande dessinée, carnet de voyage…). Raconter la petite histoire qui s’inscrit généralement dans les grands évènements du siècle dernier : deuxième guerre mondiale, guerre d’Algérie, décolonisation… Chaque élève s’attaque à un témoignage et au contexte historique qui lui est associé.

Les premières semaines, nous avons commencé en douceur, le temps que chacun prenne ses marques, choisisse son histoire, son témoin, et parte l’interroger. Découverte du reportage bd, du récit graphique, initiation aux bases de la narration, les premières séances ont permis de se constituer une base visuelle et narrative solide pour débuter l’écriture.


Une fois les thématiques posées, les lycéens ont entamé un travail de recherches. D’abord à la médiathèque d’Argenteuil où la documentaliste avait préparé une sélection des livres en rapport à leur sujet. L’objectif : découvrir et comprendre la période historique traitée et trouver des images d’époque.


Puis à la bibliothèque la Contemporaine d’Argenteuil, ils se sont familiarisés avec la notion d’archives.


Et enfin à la galerie des dons du Musée de l’immigration, ils ont découvert des démarches similaires à la leur, d’autres façons de mettre en scène un témoignage.

En parallèle, les élèves ont commencé leur enquête : interrogé leurs proches, leur témoin et récolté les archives familiales.


Mme Audran- Delhez, professeure relais du musée de l’immigration est venue nous rendre visite au lycée pour découvrir le travail des élèves.

Toute cette matière ainsi récoltée, nous passons à l’étape suivante : l’écriture des histoires.

23 janvier 2019
T T+