Louise Doutreligne ⎜ Tous cousins

– Non mais c’est quoi ça ce délire qui lui a pris à l’autre là /à cinquante cinq balais/ non mais j’y crois pas/ t’as vu ça hop comme sur une scène et que j’étale tout/ sa psy à trois francs six sous là devant toute la famille/ non mais à son âge elle en est encore là et quand j’avais cinq ans et papa et maman et patati et patata/ non vraiment au fond on se demande à quoi ça rime ce délire là/ d’inviter toute la famille là/ parce que c’est l’été parce qu’il fait chaud parce qu’ils sont tous juifs/de toutes façons les cousins en réalité ils sont tous juifs
– séfarades
– séfarades je dis pas/ mais Azkenazes/ tiens et à propos d’Israël ils devraient lâcher un peu de lest /non parce qu’en plus principalement c’est que des Azkenazes/ assez éloignés des juifs séfarades/ de toutes façons c’est vrai que tous ces russes polonais et autres mecs juifs du Nord/ bon des blonds principalement plutôt blonds quoi/ et aux yeux bleus/ rien à voir avec les sémites locaux
– Donc ils pensent qu’ils sont pas juifs
– sauf que/ enfin ils font comme ils veulent/ les bons français de souche s’arrangent avec le passé/ et négocient la postérité/ alors l’autre cousin le Cahen je sais plus trop quoi/ pas d’Anvers en tout cas/ quoique les Flamands dans la famille/ mais bon/ alors il déclare tout de go/ tous les Israéliens devraient quitter Israël et leur laisser/ aux autres/ le territoire et tout le bordel/ ça leur ferait les pieds
– Mais à qui à qui les pieds
– Ben aux sémites palestiniens qui pourraient bien s’entendre avec leurs cousins les séfarades/ et entre parenthèses y a jamais eu de pogrom en Afrique du Nord ou en Espagne
– en Espagne z’ont eu l’inquisition c’est pas mieux
– z’ont qu’à faire Israël Aux Etats Unis je sais pas moi juste entre la Floride et la Californie y a de la place/ mais ça sert à quoi ce délire ça sert à quoi de faire ça/ une cousinade/ de réunir toute cette famille là/ dispersée/ pas vu pas pris/ des fois depuis plus de trente ans/ des fois même complètement inconnue on pourrait dire/ et ce terme/ cousinade/ j’en reviens pas encore /à quoi ça rime à quoi ça sert/ et l’autre folle/ sa sœur à la psy qu’étale tout/ qui commence /t’as pas entendu/ ah si/ qui commence à dire à je ne sais plus lequel des cousins enfin un bien blond de toutes façons/ c’est évident on est tous juifs/ on ne le dit pas mais on l’est/ et surtout vous/ votre branche/ parce que votre branche c’est votre mère comme nous/ mais aussi par votre père/ même si ça compte pas chez les juifs mais quand même/ parce que okay y a plus nn à la fin de votre nom/ mais quand même/ on peut pas se tromper/ et elle ajoute/ on a qu’à demander à l’ancêtre puisqu’elle y était après tout/ c’est vrai qui confirme le cousin/c’est drôle que tu dises ça/ parce que chaque fois que je donne mon nom on me demande avec deux n à la fin/ et moi je dis non non un seul/ on m’a toujours dit qu’on venait de Bavière ou même plus loin /mais enfin t’as vu ton nez/ qu’elle insiste la sœur de la psy encore plus folle que la psy/ à tous d’ailleurs/ vos nez à tous/ et d’ailleurs notre branche à nous/ notre nom à nous/ et bien en Belgique ça s’écrit avec un z à la fin/ oui oui oui à la fin ce qui veut bien dire ce que ça veut dire/ le z a été transformé en t au cours du temps pour faire plus français
– ah oui mais le z à la fin ça fait marrane
– dit le métèque de la famille/ enfin celui à la gueule de métèque/ comme dans la chanson/ tunisien palestinien je sais pas trop/ espagnol on nous dit/ espagnol ouais je veux bien mais alors espagnol mélangé très mélangé/ c’est à dire qu’un pur pur pur de chez nous qui ressemble à la lignée quoi y en a plus/ dit l’ancêtre/ mais c’est quoi un pur pur pur maman/ qu’elle crie la sœur de la psy qui est encore plus folle que la psy à l’ancêtre qui est devenue sourde /mais non mais non y se sont pas fait arrêter parce qu’ils étaient pas juifs tout simplement/voilà/ c’est ça qu’elle dit l’ancêtre au nez crochu et aux oreilles bouchées/ pour revenir aux marranes c’est les cochons
– ben oui marranos en espagnol ça veut dire cochons
– de toutes façons justement nous on a au moins trois arabes déclarés dans la famille/ qu’elle dit la psy qui rit tout le temps/ certains ont gardé le nom de famille arabe et l’autre ben juste le prénom/ valait mieux changer les prénoms quand ils sont revenus de là-bas/ dit l’ancêtre/ bien sûr pour l’intégration/ bien sûr y a celle qui a gardé le prénom arabe mais dans le cinéma c’est pas pareil ça fait original ça passe elle travaille dans le cinéma alors/ mais à l’école c’est pas le cinéma/ mais pour revenir à mon idée y a pas que le nez/ dit la sœur plus folle que la psy/ y a la musique aussi/ ben quoi la musique/ qu’elle dit la sœur très très maigre très très pub très très parisienne qui a pas encore presque parlé sauf que c’est elle qui pense à quoi ça rime tout ça/ bon enfin/ ben la musique quoi/ qu’elle dit la vraie folle/ pas celle qui est psy mais sa sœur/ c’est pas naturel d’être tous comme ça musiciens chanteurs/ tout ça c’est pas inné ou je sais pas moi ça vient de la race/ je crois/ et les invertis ça vient de la race aussi/ qu’elle demande la très maigre très pub très parisienne/ tais-toi tais-toi pas de blague on a dit qu’on n’abordait pas le sujet/ de toutes façons celui qui critique le plus c’est à lui que c’est arrivé alors/ quoi/ ben oui sa fille avec une autre femme/ trois enfants trois garçons/ mariée depuis belle lurette/ et hop d’un seul coup avec une autre femme/ et lui avec sa fille là / regarde-le danser/ c’est bien pareil/ ben quoi / il est ici avec sa fille/ ben oui/ mais c’est un inverti/ ben oui ben ça se voit/ le cousin là je ne sais plus comment vous l’appelez il ne serait pas homosexuel par hasard/ demande du haut de sa fausse innocence celui de la tribu des Cahen/ pas d’Anvers mais de je sais plus quoi/ le fais pas exprès qu’elle dit la publiciste très maigre très parisienne/ t’as vu comme elle a grossi la psy ça lui réussit pas quand je l’ai vue je l’ai à peine reconnue/ c’est de son âge/ moi je la trouve bien/ dit la folle/ la vraie folle/ pas la psy donc/
– qui elle aussi a dix kilos de trop
– alors justement ça sert à quoi ces sortes de retrouvailles dit le Cahen du haut de sa superbe/ et bien en bonne talmudiste je te renvoie la question mon cher Cahen / à quoi ça sert/ le Ca d’Anvers enfin pas du tout d’Anvers mais / en reste coi/ ça sert à rien/ dit la folle/ strictement à rien/ juste peut-être une école de tolérance/ une école de tolérance/ et ça se fera en maison/demande le Cahen

Retrouvez ce texte dans le recueil La plus grande pièce du Monde aux ed. Des Amandiers

28 septembre 2002
T T+