Marina Tsvetaeva, conversations

marina tsvetaeva

Du 1er au 5 février 2006

l’atelier d’écriture du Manège - scène nationale La Roche sur Yon vous invite à quelques jours d’attention à Marina Tsvetaeva.

Ces journées consacrées à l’œuvre de Marina Tsvetaeva permettront de découvrir la poésie, les proses et la correspondance de cet écrivain née en 1892 à Moscou et morte en 1941 à Elabouga ; sa personnalité passionnée, déroutante parfois, faite de foi et d’enthousiasme ; son écriture novatrice, énergique, rythmée qui paraît aujourd’hui encore au plus haut de ce que l’on attend de la poésie. Femme en lutte pour avoir le droit d’écrire et de vivre, elle a voyagé souvent pauvrement et n’a pas eu le soutien de ses pairs. Pourtant, sa correspondance avec des auteurs comme Boris Pasternak et Rainer Maria Rilke montre combien son œuvre est admirée. L’Histoire de la Russie et de l’Europe a traversé cruellement sa vie et ses livres, jusqu’en Vendée, à Saint Gilles sur Vie, où elle a séjourné en 1926.

Avec

La compagnie Le menteur volontaire

Le menteur volontaire, qui rassemble de jeunes comédiens et metteurs en scène, a choisi d’asseoir son implantation à La Roche-sur-Yon, ville qui est à l’origine de la vocation de bon nombre des équipiers de cette aventure. Depuis quatre années, elle a entrepris d’y fidéliser un public à travers la mise en place d’un festival annuel : Esquisses d’été et de plusieurs créations diffusées en Pays de la Loire, mais aussi dans la Région Rhône-Alpes.

André Markowicz
Et Françoise Morvan
André Markowicz est un traducteur attaché à restituer ce qui bouge dans la langue, ce qui parle, ce qui fait qu’elle n’est pas morte. Il a aussi un talent particulier, celui de parler de son travail, de dire le Russe, en russe puis en français, passant sans cesse d’une langue à l’autre. De nous passer de son savoir, vivant.
Avec Françoise Morvan, André Markowicz partage vie et travail. Ensemble ils ont traduit le théâtre de Tchekhov et commencent de s’attaquer à celui de Shakespeare. De Marina Tsvetaieva ils feront entendre la langue, et un peu de la vie.

Lydie Salvayre

Lydie Salvayre, auteur de nombreux romans traduits dans une dizaine de langues, est une fidèle de l’atelier d’écriture du Manège. Femme de lettres douces et vives, elle parlera librement de langue, d’exil, d’une femme dans le siècle : de Marina Tsvetaieva.
Dernier livre paru : « La méthode Mila », éditions du Seuil, coll. Fictions et compagnie, 2005.

Les éditions Clémence Hiver

Fondées en 1988 par Brigitte Rax, les éditions Clémence Hiver, installées à Sauve dans le Gard, ont fait découvrir très tôt Marina Tsvetaeva à un public qui, ainsi, ne peut plus l’ignorer. Les livres de cette maison sont singuliers, beaux, travaillés à la manière des meilleurs artisans.

Sylvie Gouttebaron

Sylvie Gouttebaron, écrivain, a dirigé le festival du premier roman de Chambéry, durant huit ans, avant de prendre la tête de la Maison des écrivains début 2005. Passionnée de Tsvetaeva et concernée par les questions de lecture publique, elle nous fait le plaisir de se joindre à nous durant cette semaine.
Dernier livre paru : « Du corps », éditions Stock, 2005.

Programme

Mercredi 1er février 19 h et
Jeudi 2 février 19 h

Lectures de : « Correspondance à trois : Rilke, Pasternak, Tsvetaeva »
par la Compagnie Le menteur volontaire

Vendredi 3 février
18 h 30 - conférence « La traduction de la poésie » par André Markowicz et Françoise Morvan
20 h 30 - « Le valet de cœur », pièce mise en scène par Laurent Brethome (compagnie le menteur volontaire).

Samedi 4 février

17 h - table ronde : « L’écriture de Tsvetaeva aujourd’hui » avec André Markowicz, Françoise Morvan, Sylvie Gouttebaron, Lydie Salvayre et les éditions Clémence Hiver

19 h - « La poésie de Tsvetaeva », lecture par la compagnie Le menteur volontaire

Dimanche 5 février

En partenariat avec la Ville de Saint Gilles Croix de Vie, organisation d’une sortie à Saint Gilles Croix de Vie où a vécu Marina Tsvetaeva en 1926, durant l’écriture de la « Correspondance à trois » :
- 15 h lecture dans l’allée Marina Tsvetaeva de poèmes devant la mer par les comédiens, poèmes choisis par les invités : André Markowicz, Françoise Morvan, Sylvie Gouttebaron, Lydie Salvayre et les éditions Clémence Hiver.
- 16 h collation dans la salle Marie de Beaucaire, devant le port de Saint Gilles Croix de Vie.

renseignements au Manège 02 51 47 83 99
ou à cette adresse

29 janvier 2006
T T+