Nicolas Struve

« au matin, en cette heure merveilleuse et lucide » (Marina Tsvetaeva)

Lettres de la montagne et Lettres de la fin, traduites du russe et présentées par Nicolas Struve (éditions Clémence Hiver).

Marina Tsvetaeva | De la Montagne et De la Fin

Du 4 au 28 juin 2009 à la Maison de la poésie, Paris.

Nicolas Struve | Cabinet de travail I, II, III

Trois textes inédits d’un jeune auteur également traducteur de Marina Tsvetaeva.