Thomas Mathieu | Parler de sexisme par la bande dessinée

Pas évident de parler de sexisme et de harcèlement sexuel à des adolescents.

Nous sommes partis de ma bande dessinée "Les Crocodiles" qui rassemble des témoignages de harcèlement sexiste que j’ai illustrées. J’ai préparé un PDF de présentation, avec de nombreux extraits, qui font réagir les élèves, lancent des débats. La classe avec laquelle je travaille est composée à majorité de filles (hasard de la composition des classes). Dans la deuxième heure les élèves racontent des histoires de harcèlement qui leurs sont arrivées ou dont elles ont entendu parler. Des histoires dans la rue, en classe, à la piscine... Nous notons ces idées pour pouvoir les dessiner.

Dans les séances suivantes, je présente le processus pour faire une bande dessinée, et nous commençons à faire des brouillons et des recherches de personnages.

Puis vient le moment de la mise au propre. Les histoires prennent forment dans les dessins, les élèves font des choix artistiques pour retranscrire au mieux le témoignage ou le discours qu’elles ont voulu porter. Les élèves sont par groupe de trois, chaque élève dessine une partie de l’histoire et mélange son style avec celles et ceux de son groupe.

La première histoire parle des attouchements sexuels dans le métro et du contexte sociétal favorisant ces agressions :


Cette deuxième histoire est tirée d’une série imaginant des répliques "anti-relou" :

Une histoire qui dénonce le fait de juger et harceler une jeune fille en fonction de ses vêtements :

Une histoire vécue par l’une des élèves :

Extrait d’une histoire vécue par une amie d’un élève du temps du collège. Le maitre nageur tapote systématiquement les fesses d’une élève avec sa perche et continue malgré la colère de l’élève.

Une histoire imaginée par trois élèves autour du jeu "action ou vérité" :

Pour finir, une histoire qui aborde un autre type de discrimination :

(Toutes des bandes dessinées produites sont visibles à la Maison du Temps Libre de Stains)

J’ai également fait des interventions dans d’autres classes en me contentant de la partie présentation/débat. C’était très intéressant de pouvoir travailler pendant quelques mois avec cette classe, et de voir comment elles et ils se sont emparés des outils de la bande dessinée pour aborder ce sujet difficile.

17 juillet 2017
T T+