Marina Tsvetaeva

« au matin, en cette heure merveilleuse et lucide » (Marina Tsvetaeva)

Lettres de la montagne et Lettres de la fin, traduites du russe et présentées par Nicolas Struve (éditions Clémence Hiver).

Il ne s’agit pas de vivre et d’écrire mais de…

La phrase de la semaine : Marina Tsvetaeva.

Marina Tsvetaeva | De la Montagne et De la Fin

Du 4 au 28 juin 2009 à la Maison de la poésie, Paris.

Variations sur l’ininterrompu

Sur le Journal de Virginia Woolf et les Carnets de Marina Tsvetaeva.