Juillet-Août 2015

Myrto Gondicas | Les ressorts vivants

tremblant dans les rebroussements, se défaire et lâcher

Bleu de travail

« Faut s’entraîner comme un Indien pour pêcher l’instant à la main », Thomas Vinau

Émilien Chesnot | La vie de qui

même si je pars mes mains seront avec moi

Frank Smith | Etats de faits

Lybie. On dit : J’ai vu. J’ai tout vu

Les aventures du dieu maïs

Récit de Washington Cucurto

Julia Lepère | N’importe qui est toi

Je repense
Seul le silence m’entourait
Je m’ai noyée, je reprends je me suis

Marianic et Jean-Pierre Parra | Variations 2015

"Langue dans la langue" et dessin dans le dessin. J.-P. Parra

J’y suis, j’y suis toujours

« Il est temps d’inventer de nouvelles boussoles », Lionel Bourg

Hugo Pernet | Décongélation

Je vais essayer d’écrire un poème. Ou plutôt : je vais simplement
poser ma cervelle sur la table - et la regarder fondre.

« Dans la plupart des forêts reculées les routes n’existent qu’à l’état de légendes »

Contes et récits des peuples moïs et annamites de Georges Bloy.

Dominique Quélen | Quelques oiseaux remuent encore

Poèmes inédits.

Andrea Inglese | Mes adieux à Andromède

Texte traduit de l’italien par Eloisa Del Giudice.

Images, textes et sons Rue Instin

événement conçu par Patrick Chatelier en résidence à la Maison de la Plage, Paris Belleville, juin 2015, avec une trentaine d’invités

Rouilles

Récit de Françoise Louise Demorgny

Laurent Grisel | Une catastrophe énorme qui s’avance lentement

Une semaine de Journal de la crise de 2006.

Dennis Nurkse l Cirque Royal

Le 29 juillet 1914, à Bruxelles, au Cirque Royal, alors que l’Autriche vient de déclarer la guerre à la Serbie, se tient un meeting rassemblant des ouvriers de toute l’Europe contre la guerre ; Rosa Luxembourg fait partie des orateurs.

Albane Prouvost / Meurs ressuscite

Lu par Tristan Hordé

Ponge, pâturages, prairies

Que puis-je dire, maintenant que j’atteins l’âge où lui-même est mort, de notre longue relation ?”, Philippe Jaccottet

Georges Guillain | La vie moins une minute, Marie de Quatrebarbes

Note de lecture de "La vie moins une minute" de Marie de Quatrebarbes

Chassés-croisés entre le roman et l’Histoire

Bourgeois & soldats, roman d’Alfred Döblin.

Fanny Garin | Petit Jean de la Grange

Il porte beau, un peu violet et le visage grave, allongé au milieu de la salle. Une petite vieille, vêtue de vert, à la tresse très longue et très blanche, arrive en retard.