Karim Akouche au Centre culturel Idir (Épinay/Seine, 93)

Auteur canadien d’origine algérienne, Karim Akouche a publié plusieurs romans, des pièces de théâtre et des poèmes dans des maisons d’édition canadiennes (Dialogue Nord-Sud, Michel-Brûlé), algérienne (Frantz-Fanon) et française (L’Archipel). Son prochain roman est la suite d’un précédent ouvrage qui aborde la mémoire transgénérationnelle du conflit franco-algérien, à travers l’histoire d’une famille algérienne.
Il était en résidence au Centre culturel franco-berbère de Drancy en 2019.

Bibliographie
Parmi ses derniers romans parus, citons : Déflagration des sens (Écriture / L’Archipel, 2020) et La musique déréglée du monde (Druide, 2022).
Biobibliographie complète sur sa fiche Wikipédia.

Son projet de résidence
L’auteur animera des ateliers d’écriture dans les locaux du Centre culturel Idir, auprès des habitants d’Épinay-sur-Seine, et en milieu scolaire, dans les lycées Louise-Michel (Épinay-sur-Seine) et Jean-Moulin (Le Blanc-Mesnil). Une conférence sur la littérature kabyle francophone est prévue à la médiathèque d’Épinay-sur-Seine.

La structure d’accueil
Le Centre culturel Idir est un lieu dédié à la culture berbère, ouvert en 2016 à Épinay-sur-Seine. Son but est de contribuer à la création de ponts culturels entre les sociétés française et kabyle.