Lise Benincà au lycée hôtelier Château des Coudraies (Étiolles, 91)

Lise Benincà est née en 1974 près de Saint-Étienne. Elle souhaite se pencher sur la notion d’intensité amoureuse pour un projet de roman et travailler à la production de fictions et documentaires radiophoniques.
Elle a bénéficié en 2013 d’une résidence chez Emmaüs Défi, dont on peut lire les traces sur remue.

Bibliographie
Elle a publié Ce bruit (lavis de Marie-Reine Portailler, éditions Jean-Pierre Huguet, 2011) et Balayer fermer partir (éditions du Seuil, collection Déplacements, 2008) ; Les oiseaux de paradis (2011) et Des objets de rencontre (2014, découlant de sa résidence chez Emmaüs Défi), aux Éditions Joëlle Losfeld.

Son projet de résidence
Le lycée hôtelier veut permettre à ses élèves en CAP Hôtellerie et Cuisine de renouer avec les mots. Lise Benincà les amènera à produire leurs propres textes dans la perspective d’une comédie musicale mettant en scène leurs corps de métier, en partenariat avec la compagnie associative Concerts de poche. Une représentation aura lieu et les productions des élèves seront projetées dans le restaurant et la brasserie d’Etiolles où ils travaillent.

La structure d’accueil, le lycée hôtelier Château des Coudraies, est un établissement labellisé, à taille humaine. Il propose des formations exclusivement tournées vers les métiers de bouche et d’hôtellerie, en initiale, en apprentissage (BTS) et pour les adultes (GRETA).
Milène Tournier y était en résidence récemment.

Graaaaave !

Spectacle baroque en lycée hôtelier (Étiolles), par Lise Benincà

Au commencement était le verbe

Emménager avec Perec au lycée hôtelier des Coudraies (Étiolles), par Lise Benincà

Le liquide à droite, le solide à gauche

Écrivain en observation lors d’un déjeuner d’application (lycée hôtelier d’Etiolles), par Lise Benincà

Battre l’obscurité et le soleil dans un grand saladier

Une séance d’écriture fantaisiste au lycée hôtelier des Coudraies (Étiolles), par Lise Benincà

Le monologue de la serveuse

Où l’on fait parler un tableau, tout en découvrant qu’écrire, c’est réécrire – une séance au lycée hôtelier des Coudraies, par Lise Benincà

Slamer, s’lamenter, slalomer, sourire

Premiers mots après trois mois de résidence au lycée hôtelier des Coudraies, par Lise Benincà