Lydia Padellec à La Lanterne (Rambouillet, 78)

Lydia Padellec, née en 1976 à Paris, est poète, plasticienne et auteure de haïkus. Elle a reçu le prix Xavier-Grall en mars 2017 pour l’ensemble de son œuvre et pour son engagement en poésie. Elle souhaite écrire un premier album jeunesse consacré au haïbun, art japonais qui mêle prose et haïku.
Son blog : http://surlatraceduvent.blogspot.com/

Bibliographie
Elle a publié de nombreux recueils de poésie et livres d’artiste, notamment aux éditions Al Manar, La Porte, l’Amandier, Henry, ou le Bruit des autres.
Parmi ses plus récents recueils, citons : Sur les lèvres rouges des Saisons, haïku, haïbun et tanka (unicité, 2019), Cicatrice de l’avant-jour (Al Manar, 2018), Les abeilles ne chantent pas la nuit (La Porte, 2017), Mélancolie des embruns (Al Manar, 2016).
Elle a reçu le prix PoésYvelines des Collégiens en 2013 pour son premier recueil La maison morcelée (Le bruit des autres, 2011).
Biobibliographie complète sur le site de la M.e.l.

Son projet de résidence
La médiathèque de Rambouillet accueille Lydia Padellec dans le cadre d’ateliers de découverte des haïkus. Sa présence en résidence permettra de renforcer le travail en direction des publics, en soutenant la création de l’auteure. Celle-ci animera des ateliers pour les écoles primaires de la ville et organisera des rencontres autour de son œuvre à destination des élèves des collèges et du lycée.

La structure d’accueil, la Lanterne, pôle culturel et médiathèque de Rambouillet, est un lieu ouvert à tous : un espace de création et de découverte où chacun peut satisfaire son envie de divertissement, de partage ou d’apprentissage.

photo © Jean Rio

Le haïbun, sur les traces de Fukushima

Mon projet d’écriture s’intéresse à l’art japonais du Haïbun — par Lydia Padellec, en résidence à La Lanterne (Rambouillet)

Annonce : Atelier Haïku et Livres pauvres

Découverte et création du livre pauvre

Nuit de la Lecture

Lancement de la résidence de Lydia Padellec à la Lanterne de Rambouillet lors de la nuit de la Lecture

annonce : Découverte de l’art du haïga

samedi 16 février