Marin Fouqué à la médiathèque d’Argenteuil (95)

© Safia Bahmed-Schwartz

Marin Fouqué, diplômé des beaux-arts de Cergy, vit à Paris, anime des ateliers d’écriture, étudie le chant lyrique et pratique la boxe française. Il écrit de la poésie, du rap, des nouvelles, et compose sur scène des performances mêlant prose, chant et musique. Après un premier roman qui puisait son tempo dans le paysage rural de Seine-et-Marne, il travaille à l’écriture d’un huis-clos dans un commissariat, prétexte à des questionnements de société à partir des portraits d’individus enfermés pour une nuit de garde à vue.

Bibliographie
Il a publié en août 2019 un premier roman chez Actes Sud, intitulé 77, récompensé de plusieurs prix.

Son projet de résidence
Il interviendra en direction de classes du lycée Fernand-et-Nadia-Léger sur le thème du lien au territoire dans la construction de l’identité. Il animera des ateliers d’écriture au lycée, dans les médiathèques de la ville, et fera circuler des publics variés entre écriture et mise à l’oral. À ces rendez-vous réguliers s’ajouteront des temps forts : Nuit de la lecture, salon du livre d’Argenteuil, participation au « Parcours des cultures urbaines » initié par la ville.

La structure d’accueil, la médiathèque d’Argenteuil, est un réseau constitué de la médiathèque Elsa-Triolet-et-Aragon, de la médiathèque Robert-Desnos, de la médiathèque du Val-Notre-Dame, d’un bibliobus et du point-lecture des Coteaux. Elle a récemment porté les résidences de François Bon et Laura Vazquez.