matières #10

eule congestionnée de ce flic : cheveux blonds coupés en brosse très courts, genre militaire, mâchoire massive et carrée, petits yeux bleus enfoncés dans leur orbite scintillants de cruauté sadique, assis à cheval sur son torse, cognant sur son visage de toutes ses forces, pouvant sentir sur son front son implacable haleine, tandis que deux autres flics le maintiennent à plat ventre, bras et jambes immobiles, l’empêchant de se débattre : déluge de violence et de brutalité pure, imprévisible et soudain : criant, pleurant, gémissant, suppliant, l’esprit vide, la vision brouillée non par la douleur, mais plutôt par une sorte de stupéfaction imbécile, d’incrédulité ahurie, ayant encore le réflexe de noter dans un instant de lucidité qu’il (le flic) a soigneusement mis ses gants de service avant de le frapper, se demandant pourquoi, concentrant sa pensée sur ce tangible et inébranlable détail comme un noyé s’accroche désespérément à un fétu de paille, remarquant encore en un éclair la sorte de jouissance physique et morale que le type semble éprouver à frapper comme s’il s’agissait d’un inoffensif exercice physique, d’un banal entraînement, non pas avec joie, ni même avec une sournoise jubilation, mais avec application : cette sorte de conscience professionnelle, de satisfaction du devoir accompli, comme appliquant un juste décret légal, exerçant une fonction, une charge, un mandat conforme au droit et à l’équité, une mission citoyenne pour ainsi dire pour laquelle il a été formé, instruit, entraîné, assermenté, ayant reçu les pleins pouvoirs délégués par l’ensemble de la communauté, non pas pour arrêter ni contrôler ni juguler ni maîtriser, mais bel et bien pour tabasser en toute impunité, sans contrainte ni surveillance administrative ou hiérarchique, dans ce sordide et microscopique commissariat de gare d’une ville de province, toute une population d’immigrés, drogués, alcooliques, homosexuels, prostituées, marginaux (bougnoules, camés, tapettes, putes selon son propre vocabulaire), l’ensemble formant probablement dans son esprit une seule et même engeance redoutable, méprisable et pullulante qu’il n’essayait pas même de distinguer et qu’il lui incombait non pas d’éliminer (la chose étant en tout état de cause formellement prohibée et répréhensible, même pour un individu vêtu d’un uniforme ayant prêté serment, et au bout du compte sanctionnée par les autorités, du moins en principe, car dans les faits il en va naturellement autrement), mais pour le moins de juguler, mâter, réprimer, châtier, dresser, corriger, comme il le faisait à cet instant précis, cognant sans furie ni colère ni ressentiment donc, mais avec la même méticulosité routinière que lui-même ou un autre de ses collègues aurait pu mettre à remplir un rapport, jusqu’à ce que le garçon finisse par perdre conscience, sombrant dans un état comateux, ne revenant à lui que le lendemain, au petit matin, étendu sur le sol de béton brut, baignant dans son sang, les mains maintenant liées dans le dos par une paire de menottes, pris d’une violente envie de pisser, se demandant ahuri, hébété, incrédule : Mais qu’est-ce qu
      

1er février 2012
T T+