matières #4

ous ces véhicules, tacots, vieilles guimbardes, tractions avant, antiques tracteurs ayant appartenus au vieil homme, abandonnés ici et là, éparpillés un peu partout aux alentours comme pour marquer son territoire, en plein champs, au coin d’un bois ou d’un vignoble, à proximité du poulailler ou des cages à lapins, abandonnés au soleil, à la pluie et au vent, tombant peu à peu en morceaux, rongés par la rouille, vitres brisées, envahis par la végétation et les toiles d’araignées, les sièges ou ce qu’il en restait couverts de mousse végétale et de fientes de poules, les plus vieux (des conduites intérieures remontant à l’immédiat après-guerre) devenus les lieux privilégiés des jeux des enfants ayant fini par découvrir chacune de ces épaves éparpillées sur le territoire comme autant de trésors et les investissant pour servir de décor à des courses-poursuites, des braquages, des étreintes aussi parfois, comme ils en voyaient dans les films à la télévi

7 juillet 2011
T T+