Philippe Beck au Conservatoire à rayonnement régional (Aubervilliers, 93)

Philippe Beck, né en 1963 à Strasbourg, est poète et maître de conférences en philosophie à l’Université de Nantes. Sa poésie, parfois qualifiée de didactique, n’exclut pas la pensée. Un dossier lui a été consacré sur remue.net, où l’on peut aussi trouver des traces de ses résidences : à l’EMA de Vitry-sur-Seine en 2011 et à la librairie l’Atelier (Paris XX) en 2015. Un colloque a été consacré à son œuvre en 2013 au Centre culturel international de Cerisy. En 2015, il est nommé chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres et reçoit le Grand prix de poésie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Bibliographie
Il est l’auteur d’une œuvre abondante chez Fourbis, Al Dante, Flammarion, Théâtre typographique, Argol… Il a dirigé la revue Quaderno. Parmi ses derniers titres en date, citons Lyre dure (éditions Nous, 2009), Opéradiques (2014), Dictées (2018), Dans de la nature (2003), chez Flammarion, et Beck L’Impersonnage, entretiens avec Gérard Tessier, aux éditions Argol.
Bibliographie complète sur Wikipédia.

Son projet de résidence
Philippe Beck souhaite approfondir sa recherche sur la présence de la musique dans le langage et du langage dans la musique afin d’écrire un Traité des Sirènes qui viendra compléter les Dictées parues en 2018 chez Flammarion. Au CRR, il animera des ateliers de lecture de poèmes et conduira des débats avec enseignants et élèves à partir de son travail en cours. Il proposera des ateliers d’écriture et de lecture de poésie contemporaine.

La structure d’accueil, le Conservatoire à rayonnement régional d’Aubervilliers-La Courneuve, est un établissement d’enseignement artistique agréé et contrôlé par l’État. Il propose trois spécialités : musique, chorégraphie et art dramatique. Pour cette résidence, un partenariat approfondi est prévu avec une classe de musique du CRR 93, une classe musique du lycée Henri-Wallon d’Aubervilliers, les médiathèques Aimé-Césaire de La Courneuve et Saint-John-Perse d’Aubervilliers, ainsi qu’avec l’École des Actes d’Aubervilliers.