Simon Diard à la bibliothèque Oscar-Wilde (Paris XX)

Simon Diard est un auteur dramatique né à Rennes en 1982. Il était en résidence à Culture & Hôpital en 2012 : voir les traces sur remue. Écrits durant cette résidence, Comme un zeppelin en flammes dans son vol de retour a été réalisé pour France Culture par Marguerite Gateau, et La Fusillade sur une plage d’Allemagne créé par Marc Lainé à Théâtre Ouvert et au Théâtre national de Strasbourg.
Son site personnel : https://simondiard.wixsite.com/simondiard.

Bibliographie
La Fusillade sur une plage d’Allemagne et Paranoid Paul (You stupid little dreamer) sont publiés dans la collection Tapuscrit de Théâtre Ouvert, lauréats de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques-Artcena, finalistes respectivement du Grand Prix de littérature dramatique et du Prix des lycéens Bernard-Marie Koltès.

Son projet de résidence
Simon Diard s’intéresse à la façon dont les monologues intérieurs peuvent faire vivre les fantômes des disparus. Son projet d’écriture est notamment une pièce intitulée Wunderkind, composée de monologues de personnages qui reconstituent la mort d’un de leurs amis.
La bibliothèque permettra des rencontres intergénérationnelles entre une classe de première professionnelle du lycée Diderot et des lecteurs. À partir du fil conducteur des fantômes, Simon Diard animera ateliers, lectures et rencontres publiques en lien avec, notamment, la MJC ’Les Hauts de Belleville’.

La structure d’accueil, la bibliothèque Oscar-Wilde (Paris XX), existe depuis 1975, anciennement bibliothèque Saint-Fargeau. Localisée sur les Hauts de Belleville, entre Théâtre Ouvert et le Théâtre national de la Colline, elle propose une collection de pièces de théâtre contemporain.

Simon Diard | Répondez par oui ou par non

Une chanson pour Grands fantômes d’après Christophe Miossec, inspirée par Sophie Calle et Grégoire Bouillier — à la bibliothèque Oscar-Wilde (Paris XX)

La crédulité ou l’incrédulité

florilège de fantômes — Simon Diard à la bibliothèque Oscar-Wilde (Paris XX)