Julien Torma|Le Grand Troche

Julien Torma (1902-1933), ami de Max Jacob et de Jacques Vaché, partage avec Georges Christoph Lichtenberg (1742-1799) et Louis Scutenaire (1905-1987) un goût prononcé pour l’aphorisme (J. Torma, Euphorismes, Editions Vermont Nonville 1977) :

Pour l’optimiste, tout est bien : font partie de l’harmonie tous ces désordres, stupidités et insignifiances. Quel pessimiste ! Pour le pessimiste tout devrait être beaucoup mieux : il semble croire qu’on puisse concevoir l’univers autrement qu’absurde et l’homme autrement que médiocre. Quel optimiste !


Il ne faut pas vendre la mèche qui fume encore.


Les meilleures plaisanteries sont déplacées.


Le contraire du problème est le poème.


Les martyrs ont tous plus ou moins des gueules de faux témoins. Très satisfaits qu’on les prenne tellement au sérieux. Mais rien ne sert de mourir, il faut pâtir à point. Et par dessus le marché, ça ne prouve jamais rien.


Le Hasard ? ses créations ne sont pas plus mal réussies que celles de l’Autre. Ses desseins sont tout aussi imprévisibles, sa puissance infinie. Il lui ressemble comme un frère. Comme lui il se laisse aller aux improvisations. Son sublime également est un peu usé : il ne faut pas prendre au sérieux ce qui arrive. Comme Dieu, entremetteur et assassin : et de cuisse légère, offert au premier venu.


Les écrits de Torma, qui furent le plus souvent publiés par le Collège de ’Pataphysique (Cahiers 7, 8-9 et 21), peuvent bien relever de la supercherie littéraire, peu importe pour apprécier.

Le Grand Troche (Allia 1988) se lit comme un exercice drolatique, voire spirituel, tel un

Hommage à Littré
tel un sexe en érection dans une bouteille
tel un voyeur faisant des projets d’avenir
telle une rose noire pelotée par un fou
tel un dentier d’or
éclatant de rire sur une table de nuit
l’AMOUR.


[...]


Casquette sur l’oreille le démon siffle un diabolo-menthe sur le zinc
pendant que
comme une Image
d’Epinal
sage
le Souverain Poncif pelote rêveusement ses grosses couilles de Tolède.


Philippe Rahmy - 11 février 2006