Jean-Marie Barnaud : Où chaque soleil qui vient est un soleil rieur

- Où chaque soleil qui vient est un soleil rieur, cinq lettres, a été publié en 16 exemplaires à Nice à la fin de l’automne 2005 à L’Atelier gestes et traces de Gérard Serée, peintre et graveur.
Le texte de ces cinq lettres, manuscrit par l’auteur, est accompagné de cinq gravures à l’eau forte, de cinq bandeaux et d’un cul de lampe gravés par Gérard Serée.
Les 16 exemplaires sont signés au colophon par l’auteur et par le peintre.

- La première de ces lettres est publiée dans Le Jardin de l’éditeur chez L’Amourier éditions.

- Où chaque soleil qui vient est un soleil rieur , écrit et lu par Jean-Marie Barnaud, durée 9’36.

- à lire : chroniques de Jean-Marie Barnaud sur remue.net _ photo PhR