Jacques Séréna : balade de Beckett à Lou Reed

C’était le 23 octobre 2003, au Centre dramatique national de Dijon-Bourgogne.

Philippe Minyana et Robert Cantarella (que je remercie et de l’invitation, et de cette trace audio) proposaient Champs d’écriture, chaque écrivain invité à venir lesté d’une valise de livres, les livres qui avaient le plus compté pour lui.

Jacques Séréna parle d’abord de Beckett, lit des extraits de Textes pour rien, et puis voyagera de Dostoievski jusqu’aux chansons de Lou Reed, pour conclure avec une traduction inédite...

Ces trente-cinq minutes d’un écrivain parlant de ses lectures en hommage bien sûr à l’ami.

- Une larme tatouée, lectures et récit de Jacques Séréna, durée 35’.

Les livres de Jacques Séréna sont publiés aux éditions de Minuit.

FB