Une journée avec Stéphane Bouquet

Nouvelle rencontre organisée par Gérard Haller et Isabelle Baladine Howald à L’instant.

Ce sera donc dimanche 18 mars 2007 que l’on pourra écouter Stéphane Bouquet et découvrir son dernier livre Un peuple paru chez Champ Vallon.


D’un côté, je sais bien que la poésie concerne très peu de gens (euphémisme) et que c’est une activité désormais presque privée de sens. Pourquoi continuer alors ? Wozu Dichter ? Parce que, simplement, d’un autre côté.
D’un autre côté, il y a le sentiment que vivre est un chemin à augmenter chaque jour ; le sentiment d’être cerné de mort et, mieux, entouré de gens et qu’il est urgent (quoique probablement vain) d’accumuler des traces, les traces de leurs noms et celles de leurs existences ; et aussi il y a le terrible sentiment que le monde arrive plutôt là-bas et qu’il faut marcher encore si l’on veut arriver là-bas justement, où les choses ont lieu, dans un possible paradis personnel, faits de mots très simples, chacun les siens, mettons quant à moi le mot neige, le mot arbre, le mot centre commercial, depuis récemment le mot autoroute qui me revient souvent, le mot frère ; et surtout il y a, encore et toujours, la quête frénétique des carrefours afin que le mot partage ait un sens et puisse consoler d’une certaine manière, d’une manière naïve je sais bien. Voilà à peu près dessiné l’horizon simple de mon travail de poèmes : créer de la vie commune si possible, bâtir une étreinte.
D’un autre côté, donc, il y a toujours un espoir.

Stéphane Bouquet



PROGRAMME
12 h 30 : déjeuner pour ceux qui le souhaitent (réservation obligatoire, jusqu’au samedi 17 inclus, auprès de Pierre SCHOCH, 03 88 08 35 95, instant@lehohwald.com)
14 h 30 : Lecture par Stéphane Bouquet

Participation aux frais : lecture seule 5 euros ; forfait avec déjeuner, 15 euros

COORDINATION : Gérard HALLER, 01 43 58 77 66, haller.g[arobase]wanadoo.fr, Isabelle Baladine HOWALD, 03 69 09 33 26, isabellehowald[arobase]club-internet.fr

ACCUEIL : Marlies et Pierre SCHOCH, L’INSTANT, Chambres et tables d’hôtes, 39 rue du Eck, 67140 Le Hohwald, 03 88 08 35 95, instant[arobase]lehohwald.com


Longtemps critique littéraire à Libération et critique de cinéma aux Cahiers du cinéma, scénariste, notamment pour Sébastien Lifshitz (Les Corps ouverts, La Traversée, Wild Side) et Valérie Mréjen (La Défaite du rouge-gorge), danseur (Déroutes, de Mathilde Monnier), essayiste, traducteur, Stéphane Bouquet est l’auteur de quatre livres de poésie : Dans l’année de cet âge, 2001 ; Un monde existe, 2002 ; Le Mot frère, 2004 ; Un peuple, 2007, tous publiés par Champ Vallon.

On peut découvrir quelques extraits de ses livres sur le site des éditions Champ Vallon.
On lira également un entretien avec Emmanuel Laugier autour de Le Mot frère dans Le Matricule des Anges, d’avril 2005.
Signalons également que Poesiebao salue la sortie de son dernier livre Un peuple.


Nous signalons également la parution du dernier livre de Gérard Haller, Fini mère chez Galilée et sa recension sur remue.net.

Sébastien Rongier - 2 mars 2007