L’art usiné

Près de l’eau verte, à Paris (10e), Point Ephémère s’est associé avec des artistes, en trouvant le cadre unique, en octobre 2004, qui soit en symbiose avec ses ambitions : un espace de 1400 m2, soit la reconversion de l’ancienne enseigne Point P spécialisée dans les matériaux de construction (ça tombait bien) en un lieu grand ouvert à la peinture, à la musique, à la danse, aux rencontres… L’art usiné.

C’est là que le Centre de dynamiques artistiques déploie ses attractions, juste au bord du canal Saint-Martin où récemment les Enfants de Don Quichotte avaient créé, il y a maintenant plus de deux mois et demi, leur immense installation de tentes pour SDF, dont quelques toiles rouges ou bleues renvoient encore l’image de l’élan initial.

Pour aller dans ce lieu de passage à un concert, à une expo ou écouter un débat, c’est facile à pied ou bien tout simplement prendre l’un des métros dont le nom carillonne comme lors d’une campagne électorale : Louis Blanc, Jaurès.

Dominique Hasselmann - 3 mars 2007