La rue est à nous ... tous (et à la BnF...) !
JPEG - 43.3 ko
©S.B.


Vision qu’un monde s’écroule où dedans nous sommes


ombre hallucinée
la ville
les yeux du monde


«  les murs, les rues, les corps ici n’ont plus de repère »

attendre
casser
fuir non

« même le rire sonnait faux
– prisonniers de la pierre et du ciment, des vitres et de la tôle, rebondissant dans les éternelles limites des feux et ronds-points, la même ville pourtant et pareillement immobile
 »
 [1]

Dans le cadre de l’exposition La rue est à nous Tous
présentée par l’Institut pour la ville en mouvement
(du 26 avril au 15 juin 2007, à l’École nationale supérieure d’architecture Paris – Val de Seine), la Bibliothèque nationale de France
organise le vendredi 8 juin 2007 une soirée de lectures de textes explorant et réinventant la ville et la rue.

Invitation au voyage (extrait du programme) : De la rue décrite ou rêvée par les écrivains aux littératures urbaines, la rue et la littérature entretiennent depuis toujours des rapports féconds et fondateurs. Aujourd’hui, la jeune littérature urbaine en pleine effervescence fait son entrée à la BnF. Pendant cette soirée exceptionnelle, venez découvrir la Ville, lue, rappée, slamée par des artistes et des comédiens, et visitée par des textes classiques et contemporains, dans leur diversité ou leurs échos surprenants.

Une soirée forcément dense, et des villes du monde entier, des villes du bord, et du débord, des villes d’en-dessous, des insoupçonnées, des charmantes, des terrifiantes, des ensorcelées... au fil de textes classiques et contemporains, de là-bas et d’ici :

M. Agueev, Antonio Lobo Antunes, Louis Aragon
Keny Arkana, Antonin Artaud, Isaac Asimov, Paul Auster, Ayerdhal, James G. Ballard, Honoré de Balzac, Hoda Barakat, Charles Baudelaire,
Walter Benjamin, Ruben Blades, Nicolas Voileau,
François Bon,
Jorge Luis Borges,
Bertolt Brecht,
Olivier Cadiot,
Alejo Carpentier,
Camilo José Cela,
Louis-Ferdinand Céline,
Julio Cortazar,
Maurice G. Dantec
Virginie Despentes,
Diam’s,
Philip K. Dick,
Guillaume Dustan,
Jean Echenoz,
Bret Easton Ellis,
Vénédict Erofeiev,
William Gibson,
Grand Corps Malade,
Xavier Gual,
Faïza Guène,
Nedim Gürsel,
Michel Houellebecq,
Victor Hugo,
Iam,
Somallah Ibrahim,
K.W. Jeter,
Franz Kafka,
Orhan Veli Kanik,
Richard Krynicki,
Francisco Gonzales Ledesma,
Serge Lehman,
Léo Malet,
Abd Al Malik,
Jean-Patrick Manchette,
Patricia Melo,
Louis-Sébastien Mercier,
Pablo Neruda,
Octavio Paz,
George P. Pelecanos,
Georges Perec,
Jean-Bernard Pouy,
Marcel Proust,
Raymond Queneau,
Céline Robinet,
Olivier Rolin,
Rouda,
Tomasz Rozycki,
Luiz Ruffato,
Salman Rushdie,
Hubert Selby Jr.,
Norman Spinrad,
Eugène Suë,
Magda Szabo,
Antonio Tabucchi,
Krishna Baldev Vaid,
François Villon,
Wang Anyi,
Yi Sang,
Émile Zola,…

... seront dits et lus par les comédiens Sagamore Stévenin, Johan Libéreau, Cyrille Thouvenin, Sarah Mesguich, Fleur Sulmont, Amandine Dawasmes
et les slameurs Rouda, Bams, Dgiz et Céline Robinet.

Cette soirée est organisée en partenariat avec les éditions Au diable vauvert et l’Institut pour la ville en mouvement.


Informations pratiques
vendredi 8 Juin 2007 de 19 h à 23 h
Bibliothèque nationale de France
Site François-Mitterrand
Grand auditorium, Hall Est
Quai François Mauriac, Paris 13e
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Le café de l’Est situé dans la bibliothèque sera ouvert, mais il n’est pas interdit de se munir de ses vivres de … route ! Car la nuit sera longue !


Sereine Berlottier - 29 mai 2007

[1Le texte en bleu qui ouvre cet article est un extrait du La Ville est ce cri de François Bon, qui fera partie des textes lus. On peut le commander et le lire ici, grâce à Inventaire/Invention.