Yitskhok Katzenelson | Le Chant du peuple juif assassiné

Écrit en yiddish en 1943 dans le camp de Vittel et miraculeusement sauvé, Le Chant du peuple juif assassiné est un témoignage unique sur la barbarie nazie et le ghetto de Varsovie. C’est aussi et surtout un chef-d’oeuvre absolu qui interpellera à jamais les générations futures par sa beauté littéraire comme par sa bouleversante humanité.

Yitskhok Katzenelson, né en 1886 à Korelichi (Biélorussie), appartient à une famille de rabbins et de lettrés établie à Lodz alors …

Ce long et magnifique poème narratif unique en son genre, dernière et plus grande œuvre d’Yitskhok Katzenelson, est à la fois la voix …

(note d’éditeur)

Yitskhok Katzenelson, Le Chant du peuple juif assassiné, Zulma 2007


écouter sur France Culture l’émission Poésie sur parole (A. Velter) du 27/05/07, avec Batia Baum qui a traduit le texte du yiddish

Philippe Rahmy - 6 juin 2007