Valère Novarina ⎜ Le Discours aux animaux

Suite à la suite de quoi, une mère me nomma Jean de Cadavre et d’Esprit. Sept cent quatre-vingt quatre : j’ai été enfant à Bref, et adulte dans les Rapides. Six cent vingt-huit : j’ai étudié au collège de Potence les causes d’actions huit ans trois quarts ; du six cent vingt-huit mille quatre-vingt jif, au cent vingt-quatrième de tendance, j’ai été mis huit ans apprenti chez les débutants. Le vingt-cinq de démence neuf, à Germition, j’ai obtenu ma certification d’action et j’ai quitté les cadets. Le lendemain de ce vendérédi-vintrisecti, me retrouvant à Morbier-sur-Ponton, je fis la connaissance du maire de Gandolfe qui me servit d’adjoint trois mois ; puis j’ai été viveur de tout et moi en quoi. Toujours suivi la pente des choses périclitantes qui précédaient : soldat d’action cinquante-huit mois à Andripot, fraiseur à Lucinge trois ans durant, caviste à Bioulet un quart d’heure, transformateur à Morot, souffleur de solide à Breton-sur-Arve ; du trois cent quatre-vingt-quatre au deux cent quatre, tumeur de date à Vergeuil-sur-Place en juillet-juin ; du treize de quand à l’an suivant j’ai été useur de rien à Visection, tombeur de fifre à Rescapeau ; j’ai été champion d’aise au trou de peur, sulamite à Igland, précipitateur du vrai à Gémence-Sud, entonneur de quoi à Luisy-Plurance, pilote d’action aux Gouffrins, saisonnier à La Bergue, enfanteur à Blétrand, purificateur aux Asmusses, postier six ans à Moriget, huit ans noirceur de beau à Montluçon, la sinistre capitale du Montluçonnais, enfleur aux Géomitres, donneur d’enfant aux plâtrières, pacificateur d’Evreux ; du tant au tant j’ai passé sept ans hors de la peur dans les pêcheries du Sud, puis j’en sortis pour me livrer aux abominations. Vingt-huit de Gence de fin cent quatre-vingt : j’entre au collège d’Abîme-Péchereau. Trente ans j’y reste. J’ai sanctionné bien des fautifs. Je m’en retire, puis je séjourne cinq ans en hôpital civique où je participais encore très-très récemment à certaines formes d’actions prescrites. Puis je vis que j’avais fait mon trou et je nu. Puis je nu et je me sembla d’être. Puis je nu et je fus et je recommença à être Jean de Cadavre et d’Esprit. Entrez, homme de Qui ! Il entre et dit : je suis l’homme à qui il n’est rien arrivé. Je suis celui à qui la parole est seule chose qui me reste pour parler.

un extrait du Discours aux animaux, © éditions POL, 1988.

François Bon - 30 janvier 2004