Shoshana Rappaport-Jaccottet | Ama lia sous la mousson

Ce récit inédit fait partie d’un livre en cours de composition intitulé Brefs impératifs.
Lire d’autres textes de Shoshana Rappaport-Jaccottet.


             « Je ne vous exagère pas. »

             Fourrage, et fourré. Tout ceci reste dans les limites de l’obscur – et elles sont vastes. L’obscur est sans limites. Sa paupière lui laisse deviner un jour sans soleil. It’s agony, dit-elle. Share agony. Vous ne pouvez imaginer à quel point tout est juste. Compté, pesé, soupesé dûment. Il m’a fallu exposer les intérêts de l’époque, attiser des aspirations révolutionnaires… Pas d’appoint. Aucun reste. Nada.
             « Je ne vous exagère pas. » Je suis prompte à l’escamoter, à en dissimuler la part étroite. Avarice du partage. Ouvrage périmé, périlleux parfois, somme d’écolier puni. (S’émietter en unités trop réduites.) Bon. N’est pas qui veut un Christ de Moralès. Nella furia dei venti. Tête penchée au regard lointain. Brume, et le sang qui coule.
             Semper Aedem.
             Selon un mythe recueilli dans l’archipel des Moluques, « la pierre voulait que les hommes n’aient qu’un seul bras, une seule jambe et un seul œil. Qu’ils soient immortels ; le bananier, qu’ils aient deux bras, deux jambes, deux yeux et qu’ils soient capables d’engendrer ». On imagine que dans la dispute, la pierre eut le dessus. Exit l’immortalité. Tous morts, un jour d’œil atramentaire.
             Fourrage, et fourré. Tout ceci reste dans les limites de l’obscur – et elles sont vastes, illimitées les dites marges obscures. L’obscur est sans limites, au cœur de la futaie.
             Un bord, une bordure fugitive, ou le liseré de la tasse. Vide, la tasse. Déjà bue. L’apnée en rappel. Point de vue polyphonique, approche diffuse de la lumière. Été imminent.
             Votre âme, si, votre âme est celle du loup. D’un loup infaillible. Je ne veux ni du chèvrefeuille ni des iris. Seules les pivoines m’agréent, ou les pervenches au bleu délicat. Comme vous le dites. Agréer. (Sans gréement, ni radoub.)
             Fâcheuse contrainte : je ne puis résister à donner un portrait plus détaillé du personnage, non agraire.
             Personnage fondé en droit pour être un homme, un vrai ! Un homme résolument vrai, authentique, fiable.
             Voyage, voyage(s) forcément dans le ciel pur.
             Sa tête a quelque chose d’humain. (Je laisse aux autres le soin d’en décider pour eux-mêmes.)
             Voilà.
             Ça recommence. Les autres, sa tête, son portrait en pourpoint teutonique pour l’exemple. Un singe avisé. Une sorte de bête de somme. On peut l’employer partout. Mieux qu’un commis. L’exploiter à tout va sans pitié. Un funambule. Un funambule, oui. Pas même un saltimbanque venu des bains de Luques. Léger alors qu’il devrait être deux fois plus lourd.
             La puissance de ses apparitions laissait sans voix. La lucidité froide de son regard y est pour beaucoup. Brutal, agité, tout en jambes, il saute, rampe, catalogue les sauts, note les variations, revient s’asseoir, s’élance accoutré d’un bonnet de laine, ou de drap.
             Ce que je ne peux voir de l’extérieur, ce n’est pas le cœur, c’est du flair, je le vois de l’intérieur des choses elles-mêmes. Une heure viendra où vous ne rirez plus. Mitaines, moufles engoncées, le moujik reviendra.
             (— Tout ce qui plaît a une raison de plaire, et mépriser les attroupements de ceux qui s’égarent n’est pas le moyen de les ramener où ils devraient être.)

             La paupière écarlate se plisse. La lèvre est dédaigneuse. Rien. Vous ne savez rien. Pardi. By Jove.
             La semeuse de trouble, ce foyer de fermentations lentes, ces forces agissantes qui s’affrontent jusqu’à perdre ou gagner.
             Voilà l’erreur. Dors, petit.
             Jouer perdant alors ?
             Vous avez le mérite d’être conséquent.
             Votre esprit est conséquent.
             L’inconséquence n’a pas de prix. C’est un beau coup d’œil.
             Combien de divisions, combien d’inconciliables ?
             La charge qui pesait sur lui sembla soudain l’ébranler. L’abdication d’aimer.
             Je parle de cela, ---- air de l’aube. Sache cela avant la nuit prochaine, écarte le rideau de soie verte.
             (Échapper à toute notation du phrasé.)
             Semeuse de trouble, reine de l’inconséquence, action salutaire sur l’esprit.
             Jeter son corps dans la lutte ? Bien. « Jeter son corps dans la lutte », est-ce l’expérience hérétique ? Deploratio. Cicatrices en relief, ou en creux, immorales.
             (La geste des Atrides, ou Oreste musicien flûté ?)
             Contre la non-mousson du jour caricaturé. Faut-il lever le campement, apprendre la langue pittoresque du sertao qui pour rendre le pronom on fait usage d’une collection extraordinairement variée de termes : o homen, o falano ? Nous n’avons pas encore empoisonné Socrate. Quoi que. Ce n’est vraiment pas le poison qui nous a manqué. Fin tribale.
             Déchaînement des passions, emphase embellie d’amour. Dalla sua pace ? Je hais les voyages, comme certains explorateurs. Fi. Ri. fi.
             Nouvelle mise en scène théâtrale. (Hypotipose : vibrant modèle de l’esquisse.)
             Antidote empathique, cyan.
             (Un vrai geste d’orateur.)

© Shoshana Rappaport-Jaccottet.


Image Philippe De Jonckheere, Daphna, Chicago, 1989, tirage aux sels d’argent.

4 juin 2009