N4728, revue de poésie

Avec ses deux numéros par an - en mars et en juin - la revue d’Angers N4728, dirigée par Paul Badin [1], accueille depuis 2001, avec le souci de « mettre le cap sur les écritures poétiques contemporaines plurielles et [d’offrir] au lecteur de poésie une libre approche de textes poétiques : notes de lecture, points de vue », un très grand nombre des poètes de ce temps. On connaît bien maintenant le format original de cette revue.
Le numéro 16 est fidèle à la ligne éditoriale très ouverte du comité de lecture et de rédaction : avec ses trois rubriques, « Mémoire vive » (huit auteurs sollicités, et pour chacun une photo de Michel Durigneux), « Plurielles », qui présente trente et un textes de poètes d’horizons très différents ; et enfin une série de textes et de notes critiques : en tout, une cinquantaine de voix contemporaines : de Daniel Biga à Alain Hélissen, de Michaël Glück au portugais Jùlio Castañon Guimarães...
On n’ira pas les citer tous. Mais allez-y voir [2] !

Cela dit, je citerai quelques vers du long poème de Mustafa Ateek, « Retour en Palestine », cri de détresse et de colère au souvenir de la destruction de Lemgeidel, son village natal par les forces Israéliennes en 48, avec massacres et exils habituels, « ô mort ! sois courageuse !/ et aide-moi à me relever/ cheval poignardé/ par la beauté / de ma terre »

Et cependant, une étonnante confiance habite aussi ce poème :

Le ruisseau d’innocence animale
coule encore de son lait paysan
dans la sécheresse de mes veines...
et m’apprend à aimer même
nos ennemis...

Il lave les ronces de Lemgeidel
Et les âmes des miens
devenues poussières vivantes
poussières patientes(...)

Jean-Marie Barnaud - 18 juin 2009

[1Contact auteurs : exclusivement par pièces jointes e mail à Paul Badin.

[2On peut s’adresser à Paul Badin, 6, quai de Port-Boulet, F 49080-Bouchemaine