Christine Lavant aux Éditions Lignes

Après L’Enfant et La Mal née, les Éditions Lignes poursuivent la publication des œuvres de Christine Lavant (1915-1973) par une anthologie de ses poèmes, traduits et présentés par François Mathieu [1].
Sur Christine Lavant, Thomas Bernhard (qui lui consacra lui-même une anthologie) écrivit en 1988 :

C’est le témoignage élémentaire d’un être abusé par tous les bons esprits, sous la forme d’une grande œuvre poétique que le monde n’a pas encore reconnue à sa juste valeur.

Je consacrerai prochainement une chronique à ce poète exceptionnel.

Jean-Marie Barnaud - 21 novembre 2009

[1264 pages, 23 euros contact@editions-lignes.com.