François Monaville | b a l a k l a v a

De François Monaville on lira sur remue paroles d r b et voix enregistrées.


Bookmark and Share


Un soir, à quelques kilomètres de la frontière française, quatre individus assis autour d’une table s’adonnent au jeu de la parole.

B – Tiens si tu veux j’te refilerai le nouveau kill the vultures ça devrait te plaire il est encore plus axé sur la voix avec un son derrière qui claque de grave de la contrebasse qui passe en boucle avec un sax et une trompette déjantés c’est noir très noir c’est du blues du blues moderne c’est le blues comme il devrait maintenant vraiment sonner.

A - Et tu saurais aussi me r’filer l’album qu’on a écouté l’autre soir dans ma bagnole ?

B - Ah machin … ah putain tu m’ le dis maintenant.

A - Mais c’est pas grave.

B - Oh si c’est grave !

A – Euh, comment ça s’appelait déjà ?

B – sunn o))) : [S]-[U]-[N]-[N]-[O] - Parenthèse - Parenthèse –Parenthèse.

A – Pffff… c’est...

B – Je le relouerai parce que…

A - Ah bon, tu l’as pas gardé ?

B - En fait je l’avais mis de côté au cas où mais personne ne m’en parlait alors je m’suis dit que j’allais peut-être le garder encore quelque temps mais je m’suis dit que je ne le réécouterai jamais ... ce truc c’était vraiment bien mais je ne le réécouterai jamais et puis vous ne m’en parliez pas alors je l’ai effacé.

A - J’comprends mais …

B - Ben ouais mais j’l’avais gardé pendant trois semaines comme ça en me disant tiens j’ai de la place j’pourrais l’garder mais j’avais finalement plus vraiment envie et ... et personne ne m’en a r’parlé ... donc voilà.

C - Mais ça ressemble à quoi sunn o))) ?

A et B - C’est un groupe voix basse guitare avec un son énorme psyché puissant un son continu avec des voix des voix dans l’genre doom gorefest mais les voix les voix dans sunn o))) elles sont elles sont camouflées derrière les guitares qui sont bourrées de delay à crever et ça crée une énorme nappe avec un côté très théâtral et tu as l’impression qu’à certains moments il y a une batterie qui joue tellement c’est fort.

Il semblerait que le propre de sunn o))) soit d’engendrer une nappe, une nappe de gaz qui recouvrirait le sol les meubles les murs les lumières les fringues, une nappe qui s’infiltrerait dans les pores de la peau, nappe d’eau souterraine, sunn o))) c’est une nappe libre, captive qui engendrerait une nappe volcanique qui charrierait tout sur son passage.

B - Et sur youtube tu peux en voir des live de sunn o))) bon c’est clair t’as pas le son de l’album il est d’ailleurs écrit au dos pour bien profiter du son écoutez-le à fond c’est clair que c’est mieux mais ça doit quand même t’arracher la tronche ... i faut se méfier.

A - Tout à l’heure j’ai écouté un morceau de stravinsky où il y avait un passage de voix qui était dans la même veine que sunn o))) c’est clair que c’est différent mais y a quand même pas mal de groupes qui se sont servis de l’opéra et de tous ces trucs-là ... des groupes comme maiden ou si on va plus loin dream theater sans oublier que l’un des tout premiers c’était quand même freddy mercury bon dans un autre style mais c’était déjà un peu un mélange d’opéra rock.

A – Sinon t’as un peu rebidouillé avec cubase ?

C - Non j’ai pas eu le temps.

B - Ah putain l’autre jour on m’a dit qu’il y avait un concours à la médiathèque c’est sur le texte le texte déclamé tu peux mettre de la musique et tu peux aussi mettre un peu tout ce que tu veux mais c’est quand même surtout sur le texte et le premier le mec i gagne mille euros et i peut sortir son cd à la médiathèque.

C - J’aimerais bien refaire des trucs avec cubase.

B - Prends ableton c’est plus spontané il a des fonctions qui font que pour improviser c’est mieux mais il te faut de la matière t’enregistres beaucoup de choses et puis après tu fais ce que tu veux mais i faut vraiment avoir enregistré beaucoup de choses c’est pour ça que j’ai du mal avec ableton parce que j’ai pas grand-chose au niveau des samples i faut vraiment que tu prépares des trucs même avec un synthé virtuel et puis tu fais tourner les sons en boucle si tu veux je te l’refilerai.

C - Il y a quelques mois j’avais enregistré pas mal de sons avec mon dictaphone les bruits dans la rue le bruit de ma respiration puis je m’étais amusé à mettre deux trois effets dessus et ça donnait déjà quelque chose.

A - Ce qui est déroutant avec tous ces logiciels c’est toutes les possibilités que tu as.

B - Moi j’suis tombé récemment sur une belge je crois que c’est une anversoise tu vois toutes ses performances sur le net elle a quatre ou cinq pédales boss un synthé pour gosse avec de grosses touches de couleur une sorte de boîte à rythme tu la vois sur scène avec une cape sur la tête elle s’approche du micro et commence à faire ouuuu ouuuuu ouuuuu puis elle appuie sur quelques touches et c’est parti elle se produit dans un hangar tu vois des gens qui entrent des gens qui sortent tu vois qu’elle a décoré l’intérieur c’est très space tu vois les gens je ne sais pas j’ai l’impression qu’ils ne se rendent pas compte de c’qu’i’ se passe de c’qu’elle est en train de faire on dirait qu’ils se sont dit oh ben tiens y a un truc culturel on irait bien ils ont l’air décalé tu peux te servir de thé de café tu peux t’asseoir et tu peux voir cinq six personnes assises avec leur tasse pendant qu’elle est en train de faire sa performance.

D - Elle aussi elle a regardé bad lieutenant ?

B - C’est clair que quand il est en train de geindre et qu’il essaie de pleurer ça laisse des traces j’ai essayé de l’imiter tout à l’heure mais je n’y suis pas arrivé.

A – À propos le samouraï je me demande si je l’ai pas entendu pleurer hier soir je ne sais pas c’était bizarre il vit en dessous de chez moi mais je ne l’ai jamais croisé j’entends chaque fois sa voiture qui démarre il part chercher des bières puis il revient je pense qu’il fait exprès de ne jamais rencontrer personne on dirait qu’il a peur.

B - Mais tu enregistres ce qu’on est en train de dire putain je ne supporte pas ma voix il ne faut pas enregistrer ma voix je ne supporte pas ça.

*

On pourrait résumer ces premiers échanges de la manière suivante :

kill the vultures la voix un son de la contrebasse un sax une trompette du blues un album ma bagnole machin putain sunn o))) parenthèse parenthèse ce truc voix basse guitare énorme psyché puissant paroles voix guitares doom gorefest c’est fort youtube live le son l’album à fond c’est clair ça t’arrache la tronche stravinsky l’opéra ces trucs-là maiden dream theater freddy mercury les logiciels la médiathèque cubase ableton le texte la musique le mec son cd des trucs de la matière un synthé des euros des sons des boucles pas mal de sons un dictaphone des bruits deux trois effets une belge une anversoise une performance quatre ou cinq pédales un synthé de grosses touches de couleur une boîte à rythme une cape un micro un hangar des gens un truc culturel du thé du café cinq six personnes une tasse bad lieutenant le samouraï sa voiture des bières ma voix putain je ne supporte pas ça.


Photo Jean-Carlo Martin ©

6 juillet 2010