Vendredi 7 janvier 2011 | L’Esthétique de la résistance de Peter Weiss : Marcauer, un personnage apparaît et disparaît

Rencontre proposée par remue.net avec la collaboration de la Scène du Balcon le vendredi 7 janvier 2011 à 20 heures.
Café Cerise : 46, rue Montorgueil, 75002 Paris, métro Sentier ou Les Halles.
Entrée libre et gratuite.
Réservation souhaitée au 01 42 96 34 98 ou par mail : scenedubalcon3[arobase]aol.com.

On peut lire la présentation de Dominique Dussidour et écouter l’enregistrement intégral de cette soirée.


Bookmark and Share


Dans L’Esthétique de la résistance de Peter Weiss : Marcauer, un personnage qui apparaît et disparaît.

Ce roman, la grande œuvre de Peter Weiss, a paru en Allemagne en 1975. Il a été traduit de l’allemand par Eliane Kaufhloz-Messmer pour les éditions Klincksieck à partir de 1989 en trois volumes.

Dans la deuxième partie de ce roman qui se déroule en Espagne pendant la guerre civile, un groupe de combattants, retirés dans un hôpital improvisé, reçoit les contrecoups des défaites républicaines et, simultanément, de la montée du pouvoir communiste dans le camp de la révolution espagnole, et des procès de Moscou.

Un personnage, Marcauer, prend la parole et sa lucidité sur les enjeux de pouvoir dérange les accommodements auxquels incline le combat, finalement l’entraîne, on le devine, vers la mort.

Nous parlerons de la place de ce roman dans l’histoire littéraire du XXe siècle et nous en lirons plusieurs passages afin de faire entendre la voix de ce personnage. Nous aborderons la composition contrapuntique du roman, l’apparition de personnages historiques dans le roman, les rapports entre histoire et fiction.

Cette rencontre proposée par Laurent Grisel réunira Claude Favre qui lira les prises de parole de Marcauer dans le roman de Peter Weiss et Dominique Dussidour qui présentera le roman, publication, composition, enjeux littéraires.


Prochaine rencontre le samedi 15 janvier : les Dix Ans de remue.

Dominique Dussidour - 7 janvier 2011