idiotie, ironie & précipitation

Le poème est avant tout ce qui, dans le saturé de la langue, doit s’isoler (idiotie), se défier (ironie), se précipiter (vitesse et concrétion).

Andrea Zanzotto

27 janvier 2011