Alors vous disiez que c’était

Alors vous disiez
Moteur
On croit. Plus rien. Joie :
Tous est dans tout.

Placée sous le doux-dur et mouvant patronage de Marguerite Duras, via cet exergue tirée du film Le Camion, la revue textes, images et sons, Camion, basée à Marseille, se concentre sur l’intime et l’infime : les matières même, textes et images, y sont considérées dans un rapport de grande proximité - de nombreuses photos de textes, tapés ou manuscrits, froissés à l’usage ou épinglés sur fil à linge pour lecture à voix haute ; et les textes eux-mêmes sont à dire sur scène, voire synopsis d’intervention-performance, listes de choses vues ou de "projet photographique". On trouve même un texte livré avec sa transcription phonétique, celle-ci extensive, le déplaçant dans un impossible et troublant exercice de lecture (signé Anne De Sterk).

Un cd accompagne le livre (presque) carré, qui rejoue encore ce rapport, ni simple illustration avec extraits de lecture, ni objet autre, mais croisement, écho, de ce qu’il y a à lire.

Outre Jacques Roubaud (enregistré), on a le plaisir de retrouver Dorothée Volut, déjà publiée ici, ainsi que Paul Anders.
Et de découvrir Jean-Clair Bonnel et son flux attrape-tout :

Parfois à jours de grand mistral cela sent la fumée sans que l’on puisse apercevoir aucun feu à l’horizon ILS apprennent que les cités antiques et peu lointaines Vienne Montélimar Péage-Nord Orange sont livrées aux flammes et au pillage A JOUR D’ORAGE recevaient la visite du Connétable Jacques de Conforama ancien compagnon d’armes sur les Opex opérations extérieures au Zaïre en Afghanistan (...)


ou Sabine Tamisier :

Ce jour-là ne sera pas sans toi, mon dodu.
Je nous imagine.
Nos corps auront pris froid. Tu auras une casquette,
pour protéger ta tête des mistrals, et des pigeons.

Une revue à suivre, avec gourmandise.

Revue sonore camion, numéro zéro, ISBN : 978-2-9536955-0-2, prix Public : 13 €
à commander ici

Guénaël Boutouillet - 8 avril 2011