Historicité de la littérature contemporaine


A la suite du Colloque organisé l’an passé à l’ENS de Lyon, dont le thème général porte sur « Les fins de la littérature », Dominique Viart (Université Lille 3) et Laurent Demanze (ENS Lyon) organisent à Lille, du 17 au 19 novembre 2011, un colloque international sur le thème : « Historicité de la littérature contemporaine », dont voici le programme.

JEUDI 17 NOVEMBRE

UNIVERSITE LILLE 3 – MAISON DE LA RECHERCHE – SALLE DES COLLOQUES

8h45 ACCUEIL DES PARTICIPANTS
9h10 OUVERTURE
M. Christian Hauer, premier Vice-Président de l’Université Lille 3
Mme Marie-Madeleine Castellani, Directrice de l’Equipe Alithila
LE TEMPS PROPRE DE LA LITTERATURE
La Fin en débats

9h30 – 10h40v
Thomas Pavel, Université de Chicago, Etats Unis
La Littérature face à son Histoire

William Marx, Université Paris X, Institut Universitaire de France
Est-il possible de parler de la fin de la littérature ?

11h00 – 12h30 :

Nathalie Heinich, CNRS
Les limites de la littérature

Yves Citton, Université de Grenoble
La fin de l’hégémonie et le début de quelque chose
Questions d’historicité

14h – 15h20

François Hartog, EHESS
Littérature et expériences contemporaines du temps

Dominique Viart, Université Lille 3, Institut Universitaire de France
Régime d’historicité de la littérature contemporaine

15h40 – 17h00

Jochen Mecke, Université de Regensburg, Allemagne
Les fins de l’histoire – une histoire sans fin

Wolfgang Asholt, Université d’Osnabrück, Allemagne
Fin de l’histoire : renaissance de la littérature

LE FRESNOY – STUDIO NATIONAL DES ARTS CONTEMPORAINS

18h30 – 19h30

Table ronde d’écrivains : « Ecrire avec l’Histoire et la littérature »
avec Luc Lang, Laurent Mauvignier, Hedi Kaddour,
animée par Dominique Viart.

- Buffet -

20h30
Projection cinématographique
Jean-Luc Godard, Film Socialisme
Film présenté par Alain Fleischer

VENDREDI 18 NOVEMBRE

UNIVERSITE LILLE 3 – MAISON DE LA RECHERCHE – SALLE DES COLLOQUES

LA LITTERATURE CONTEMPORAINE FACE A L’HISTOIRE
Passé – présent, et retour

9h – 10h50
Pierre Schoentjes, Université de Gand, Belgique
"Quand le sol s’est glissé sous l’image." 14-18 : écrire l’histoire, dire la nature

Gianfranco Rubino, Université de Rome – La Sapienza, Italie
La hantise du passé

Michael Sheringham, All Souls College, Oxford University, Grande Bretagne.
Le temps de l’archive

11h10 – 12h30

Catherine Douzou, Université de Tours
Historicité du théâtre contemporain

Dominique Maingueneau, Université Paris Est, Institut Universitaire de France
Les trois piliers de la Littérature
Fictions de la fin

14h00 – 15h50

Matteo Majorano, Université de Bari, Italie
La littérature est morte… Longue vie à la littérature ! (sur Richard Millet)

Laurent Demanze, Ecole Normale Supérieure de Lyon
L’apocalypse selon Senges

Dominique Rabaté, Université Paris 7
L’écrivain mis à mort par ses personnages mêmes

16h10 – 17h30

Jérôme Meizoz, Université de Lausanne, Suisse
Annie Ernaux, temporalité et mémoire collective
Jean-Bernard Vray, Université de Saint Etienne.
L’œuvre au noir d’Alain Fleischer

ECOLE SUPERIEURE DE JOURNALISME DE LILLE

18h30 – 20h

Patrick Kéchichian, Critique littéraire (La Croix)
« La Littérature est une activité sans habitude »

Table ronde : La littérature suivie de près

Intervenants : Geoffroy Deffrennes (Le Monde, le Point), Frédéric Ferney (France Culture)
Philippe Lefait (France télévision), Martine Laval (Le matricule des anges)
Natalie Levisalles (Libération), animée par Corinne Vanmerris et Dominique Viart

SAMEDI 19 NOVEMBRE

UNIVERSITE LILLE 3 – MAISON DE LA RECHERCHE – SALLE DES COLLOQUES

OUVRIR LES FRONTIERES

9h30 – 10h50
Marie-Thérèse Jacquet, Université de Bari, Italie
Le roman français sans les Français

Henri Garric, Ecole Normale Supérieure de Lyon
Fin de l’histoire, fin du récit, fin de la littérature : autour de la trilogie Ton visage demain, de Javier Marías

Discussion

11h10 – 12h20

Camille de Toledo, écrivain
Dans l’entre des langues

Jean-Max Colard, Université Lille 3
Présence de la littérature dans l’art contemporain : une survie hors du livre ?