P.V. de l’Assemblée générale 2011 de remue.net association



L’AG de l’association remue.net a eu lieu à partir de 18h00, au Centre Cerise, Paris 2e..

Présents et Pouvoirs :
José Morel Cinq Mars (+ pouvoirs Jean-Marie Barnaud, Laurence Skivée, Catherine Pomparat)
Dominique Dussidour (+ pouvoir Philippe Rahmy)
Laurent Grisel (+ pouvoir Jacques Josse)
Pedro Kadivar
Françoise Ascal
Yun Sun Limet
Chantal Hibou-Anglade
Éric Pessan
Patrick Chatelier
Laurent Grisel
Guénaël Boutouillet
Sereine Berlottier
Camille Philibert
L’Assemblée constate que le quorum est atteint.

Lecture par Dominique Dussidour d’un salut de Philippe Rahmy
DE : Philippe Rahmy
Samedi 8 octobre 2011 18:13:16 + 0800
Sujet : via autre canal
à : redaction@remue.net

ami-e-s
on passe via gmail (qui fonctionne sur courant alternatif lui aussi) pour vous saluer tout proche, l’accès à remue.net est impossible depuis ici, tous ces textes affolent les filtres locaux... il faut dire que très curieux de naviguer sur l’internet chinois qui enchaîne les caprices et les interruptions, on a l’impression d’être revenu à l’époque des modems 56K, en moins bien... dire aussi que j’ai assisté à une conférence réunissant un prof de politique de Zürich et un prof de l’Université de Fudan, relations internationales et internet. On nous a présenté le projet internet sur lequel planche la Chine et qui devrait être, à terme, étendu plus largement. Un internet « nettoyé » de toutes les rumeurs et fausses informations, outil didactique capable d’élever les populations et d’enseigner toutes les modalités du discours démocratique... Cet internet ils y travaillent d’arrache-pied ici. Et m’étonnerait pas qu’ils ne soient pas les seuls à y travailler.
Et surtout, chaque jour bouleversé de voir l’écart abyssal entre la population et la politique, d’un côté cet État terriblement autoritaire qui vend pour du rêve le cauchemar de Pasolini : la société de consommation pourvoyeuse de bonheur – et de l’autre la population qui navigue à vue, d’un accès si facile, d’une tendresse si palpable, d’une dureté si banale. Ce sont les Larmes, là, parmi ces gens, les larmes d’être ici, si loin de la maison mais porté par un tel sentiment de familiarité. Dignité humaine et son contraire de féroce compétition. Indifférence et curiosité. Vibrant à très haute fréquence. Tout et son contraire, se contredisant pour finalement tendre une main qui n’est ni secourable ni avide, juste celle dont il faut se contenter, celle qui, finalement, ne peut tomber mieux.
Le jour tombe. Demain il fera 30 degrés. Nous avons eu 4 jours de tempête saucissonnés de calme humidité.
Bonne AG ! Amitié,
Phil.


Ordre du jour proposé :
1. Salutation, adoption de l’ordre du jour.
2. Formation du Bureau de l’Assemblée, établissement de la feuille de présence. Présidence de l’association : Sébastien Rongier ; Trésorière : José Morel Cinq-Mars.
3. 2010-2011 : rapport du Conseil
a. situation générale morale et financière
b. activité du site : réflexions, orientations.
4. Comptes et budget de l’exercice
a. rapport financier
b. quitus au trésorier
c. approbation du budget du prochain exercice
d. vote.
5. Renouvellement du Conseil d’Administration et poste de Trésorier à pourvoir ; votes.
6. 2011–2012 : Discussion et questions générales : développement de remue.net
a. ligne éditoriale
b. fonctionnement collectif (redéfinition des structures de travail et d’organisation)
c. la revue, la lettre, le fonds
d. le dossier "résidences en Ile-de-France"
e. le site, informatique et programmation, évolution et webmestre
f. la vie de l’association, collaborations, réalisations et perspective
g. projets (rencontres, projet résidences Ile-de-France)
h. restructuration relations réseaux sociaux.
7. Vote des résolutions complémentaires.
8. Établissement du procès-verbal final et clôture.

L’ordre du jour est adopté.

Formation du bureau de l’Assemblée générale.
Président de séance : Sébastien Rongier ; secrétaires : Chantal Hibou-Anglade, Guénaël Boutouillet et Laurent Grisel.

Rapport sur la situation générale et morale en 2010-2011 présenté par Sébastien Rongier
D’abord, les projets qui ont suivi leur cours :
– le site ;
– la revue toujours sur un mode trimestriel ;
– les rencontres en coopération avec La Scène du Balcon.
Ensuite, plusieurs événements ont marqué la vie de l’association et du site :
– l’accueil des résidences Île-de-France, s’accompagnant d’un important travail de formation des auteurs, de mise en valeur de leurs travaux et de diffusion ;
– un moment important, la fête des 10 ans à la bibliothèque Marguerite Duras le 15 janvier 2011 de 14 à 23h00
– une refonte de la page d’accueil du site avec un nouveau webmestre, Joachim Sené, refonte discutée au sein d’un groupe de travail du comité de rédaction et réalisée en coopération plus précisément avec Patrick Chatelier et Guénaël Boutouillet.
En ce qui concerne le site, on constate deux évolutions :
– une baisse de fréquentation du site, qui s’explique par l’affinement des outils (la fréquentation était auparavant surestimée, le suivi de la fréquentation est maintenant plus précis) et par l’élargissement des ressources internet ;
– beaucoup de lecteurs viennent via les réseaux sociaux, il faut donc y renforcer notre présence et notre activité.
Pour ce qui est de la vie associative, on constate une érosion régulière et sensible du nombre des adhérents. Remue.net n’est plus identifié comme une association, il y a un travail à faire pour reformuler cette identité.
Du point de vue de la situation morale de remue.net, le fonctionnement du site comme collectif s’affaiblit et doit être réaffirmé, il faut renouveler nos modes de fonctionnement internes pour plus de dynamique collective et d’amicalité ; on y reviendra au point 6 de l’ordre du jour.

Rapport financier présenté par José Morel Cinq-Mars
Le solde au 31 décembre 2010 était de 12.341,15 €. Il a été entièrement affecté au fonctionnement de l’association pour 2011.
2010 a été la première année avec le budget des résidences Île-de-France.
Il s’élèvera, sur les trois années du contrat, à 45 000 €. Une partie est investie en moyens informatiques et d’enregistrement. La plus grande part finance les prestations de Patrick Chatelier et Guénaël Boutouillet (travail éditorial, publications, formation des auteurs).
Il s’agit d’un appel d’offres que nous avons remporté, cette ressource n’a aucune raison de devenir permanente. Il faut donc examiner les comptes avec et sans cette ressource, et évaluer ainsi notre capacité de fonctionner sans elle. Or, les revenus des adhésions ont été divisés approximativement par deux chaque année depuis 2009.
L’assemblée note que les adhésions et les relations doivent faire l’objet d’un travail spécifique qui sera examiné au point 6 de l’ordre du jour.
Ouverture d’un compte bancaire en cours à la BRED de Paris.
Les comptes sont adoptés à l’unanimité et quitus est donné à la trésorière.

Renouvellement du CA
Actuellement, le conseil d’administration de l’association est composé de :
Sébastien Rongier, François Bon, membre d’honneur, José Morel Cinq Mars, Dominique Dussidour, Philippe Rahmy, Jean-Marie Barnaud, Chantal Hibou-Anglade et Laurent Grisel.
José Morel Cinq Mars, trésorière, est démissionnaire. L’assemblée la remercie chaleureusement pour le travail effectué depuis près de six ans. Le poste de trésorier est à pourvoir
Éric Pessan propose sa candidature à ce poste, candidature acceptée à l’unanimité ; en conséquence, Éric Pessan entre au Bureau.
La composition du Bureau de remue.net association est désormais celle-ci : Président : Sébastien Rongier ; Trésorier : Éric Pessan ; Secrétaire : Philippe Rahmy.

Discussion générale sur le fonctionnement et le développement de l’association et du site
Le site a une histoire, retrouver collectivement le désir collectif...
La discussion s’engage d’abord sur ce qui fait la spécificité du site.
Le découpage en Une et en différentes rubriques n’a pas toujours existé, il a été mis en place d’une part pour faire face à l’afflux d’informations et de textes, d’autre part pour mettre en valeur, dans le flux d’informations brèves, les dossiers de fond et les textes de création.
Les brèves et les chroniques sont publiées sous la responsabilité de leurs auteurs, il n’y a donc pas de raison qu’il y ait un suivi du comité de rédaction.
Dans la revue, essentiellement le cahier de création, nous publions des textes dont nous ne connaissons pas les auteurs. Nous sommes ainsi tout à fait dans l’histoire et la fonction bien connue des revues, qui était déjà celle du Mercure de France dans les année 1900 : à la fois lieu de consécration et de découvertes.
Remue.net n’est pas un blogue. Dans un internet littéraire où l’auto-publication par blogues domine, il faut des lieux de publication qui font des choix. C’est ce qui fait de remue.net un projet efficace. Il y a donc besoin d’un comité de rédaction qui dise non, non, non, quelquefois oui.
Remue.net est aussi un lieu d’apprentissage de l’internet et du champ littéraires pour des auteurs novices.
Remue.net a-t-il une « ligne éditoriale » ? Notre champ, c’est le contemporain, sans se nous limiter à une école, nous refusons de nous identifier à une doctrine. Nous ne voulons même pas d’une séparation par genres (prose / poésie / théâtre…).On avance en marchant, par agrégations successives.
Notre fonctionnement (propositions, refus, acceptations) passe par une liste de discussion interne au comité de rédaction mais celle-ci fonctionne de façon peu satisfaisante ; en outre, nous éprouvons le besoin de prendre du recul, de disposer de plus de temps pour rechercher des textes dans la blogosphère, etc.
Entre cette liste de discussion interne et l’AG, il y a besoin de structures intermédiaires, plus resserrées. Il est proposé de créer des groupes de travail aux participations et responsabilités bien définies.
Parmi les sujets qui émergent de la discussion et qui pourraient être suivis par ces groupes de travail :
– la revue, notamment le cahier critique et le cahier création ;
– la communication avec l’extérieur (invitations externes auxquelles on ne répond pas..) ;
– les relations avec les adhérents et la vie associative ;
– les réseaux sociaux ;
– tutorial ou wiki à l’usage des rédacteurs ;
– manifestations publiques ;
– etc.
Autres points soulevés qui pourraient être abordés dans ce cadre :
– des expérimentations seulement amorcées sur le site (Ligne 1044 de Christine Jeanney, PP et Changeons d’espace & de temps de Laurent Grisel) pourraient faire l’objet de développement ;
– il devrait être possible de produire automatiquement la liste des liens vers les articles parus, ce qui faciliterait la rédaction de la lettre aux abonnés ; en outre on devrait mettre quelques textes en vedette dans la lettre - Chantal, José et Pedro font des propositions d’ici fin novembre.
Une première réunion aura lieu courant novembre pour définir un ou plusieurs groupes de travail, ce qui permettra de tester la méthode.

Rencontres remue
Une première liste de rencontres possibles est présentée :
– 14 octobre 2011 : Rencontre autour de Après le livre de François Bon (avec Hubert Guillaud, Arnaud Maïsetti et Karl Dubost) ;
– janvier : éditions Le chemin de fer, la relation texte et images (Eric Pessan)
– février : l’écriture documentaire : Charles Reznikoff, Peter Weiss (Laurent Grisel)
– mars : existe-t-il une littérature pour les enfants ? (José Morel Cinq Mars et Fabienne Swiatly)
– avril  : résidences Ile-de-France (Patrick Chatelier et Guénael Boutouillet)
— mai nuit remue

Les points à l’ordre du jour ayant été épuisés, l’assemblée se termine à 20h20.


2 décembre 2011