(Proposition 3) Temps de tableau




Dans un premier temps, la découverte du l’œuvre, prendre le temps du regard, la circulation, la découverte du tableau, ses lignes, ses formes, ses personnages, son récit. La seule consigne : laisser la découverte de l’œuvre et noter sans ordre ce qui circule du regard aux notes écrites.

Quelques lectures pour accompagner le regard, à commencer par Daniel Arasse et son livre Le Détail : évocation du détail comme « lieu d’une « expérience » » : « Cette expérience est au cœur de ce livre, nourri de ces surprises que suscitaient tels ou tels détails, vus inopinément ou progressivement découverts. Les étonnements éprouvés étaient d’autant plus forts que les détails se manifestaient alors comme un écart ou une résistance par rapport à l’ensemble du tableau. »

En prolongement, et pour faire écho à cette « Tentative d’épuisement d’un tableau parisien », deux lectures et discussions à partir de Georges Perec : Tentative d’épuisement d’un lieu parisien et Espèces d’espaces.



Dans un second temps, en retrait de l’oeuvre pour cette première fois, prendre le temps de Poussin, sa forme autant que son récit et reprendre les exercices passés : concentrer un récit en forme de notations autour de l’événement du tableau entre un avant, un pendant et un après.



Les textes confiés (par ordre alphabétique d’auteurs)

Coralie Congnet

Brigitte François

Danièle Le Bour

Sébastien Rongier - 1er février 2012