Opus 2 : Violents voyages

Rencontre du jeudi 2 février 2012 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

« Orner sa vie de multiples voyages. Se dire qu’il faut voir d’autres pays, découvrir paysages et hommes lointains, qu’il faut par moments savoir épouser l’ailleurs qui crie en vous, revendique son droit, vous murmurant qu’il y a autre chose en vous que vous, qui est pourtant vous-même, et que pour faire sa rencontre il faut partir. Et quand vous atterrissez dans le paysage inconnu, une fois les yeux habitués à la nouvelle lumière, vous percevez de loin un homme qui marche vers vous, qui ne vous ressemble en rien, et qui, au fur et à mesure qu’il se rapproche, vous ressemble de plus en plus, jusqu’à l’instant précis où il vous tend la main, et vous vous apercevez qu’il n’est autre que vous-même. » (Pedro Kadivar.)



Lectures de Pedro Kadivar : textes de Kafka (Le Départ), Michaux (Le Sportif au lit), Pedro Kadivar :





Échange entre Mathias Énard et Pedro Kadivar :




11 juin 2012