La chance est une chose qui prend toutes les formes

Je ne devrais pas penser à des choses idiotes, pensa-
t-il. La chance est une chose qui prend toutes les
formes, et qui pourrait la reconnaître ? Je la prendrai
selon la forme qu’ils me diront, et la payerai ce qu’ils
demanderont. J’aimerais voir les lumières de la côte,
pensa-t-il. J’aimerais trop de choses à la fois. Mais
c’est la chose que je voudrais pour l’instant. Il tenta
de s’installer plus confortablement pour barrer et la
douleur à nouveau lui fit comprendre qu’il n’était pas
mort.

Ernest Hemingway, Le Vieil homme et la mer, traduction de François Bon.

19 février 2012