Une petite pierre (5000, c’est juste avant 10 000 et + ∞)



Ce n’est qu’une petite pierre, une de plus à l’édifice qui n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan (ah, cette tenace image du net comme d’un océan). Juste un petit clin d’oeil à l’aventure remue.net puisque cet article est précisément le numéro 5000.

5000 articles depuis la migration de remue.net sous spip et l’élargissement du fonctionnement collectif de remue.net. On ne va pas refaire toute l’histoire de remue.net à l’occasion de ce petit point de passage, déjà passé (car au moment où j’écris ces lignes des textes sont préparé et mis en ligne car le mouvement collectif ne s’arrête pas à ces petits symboles !).

Quelques images, quelques unes du site (archéologie visuelle de quelques unes) : Au début (la page perso de François Bon)





qui a ensuite évolué en :





Puis, d’évolutions en évolutions, de collaborations en ouverture progressive du site au collectif, remue.net est devenu :





... pour finalement basculer sous spip avec cette maquette de 2004, ouvrant les premiers articles





Et d’évolutions en modifications, nous en étions là hier soir





remue.net, outre ses animateurs, c’est une aventure collective littéraire autour de

des auteurs

une revue

des chroniques

des dossiers

des résidences

des rencontres

des nuits

des brèves

des feuilletons

On dirait presque l’architecture du site... et de ses nua-ges !

En ces périodes où la grossièreté rivalise avec la bêtise, mieux valent nos affinités électives, numériques et stratosphériques.


remue.net, ce n’est qu’une petite pierre...




Sébastien Rongier pour remue.net

3 mars 2012