De belles créatures

Les hommes voudraient échapper à la mort, bizarre espèce. Et quelques-uns crient mourir mourir, parce qu’ils voudraient échapper à la vie. "Quelle vie, je me tue, je me rends." Cela est pitoyable et étrange, c’est une erreur. J’ai pourtant rencontré des êtres qui n’ont jamais dit à la vie tais-toi, et jamais à la mort va-t-en. Presque toujours des femmes. De belles créatures.

Maurice Blanchot, La Folie du jour.

11 mars 2012