Auteurs

Lieux

Réponses à dix questions (Catherine Flohic, 1)

1. Quel est votre premier souvenir en lien avec la nourriture ?

Peu de souvenirs alimentaires très précoces, je n’étais pas une grande mangeuse. J’ai en mémoire, j’étais très jeune, une scène devant un plat que je ne voulais pas manger, ou terminer, et mon père en colère qui m’avait fait quitter la table en affirmant que je le mangerai froid le lendemain. Effectivement, l’assiette m’a été de nouveau présentée le jour suivant, mais réchauffée… j’ai goûté et j’ai dit en la repoussant (on me l’a raconté, mais je me souviens des rires inattendus des parents) : « Papa a dit froid ! ».

2. Quelle est la première recette que vous ayez réalisée ?

Très précocement là, je m’en souviens, j’avais six ans. Ma grand-mère paternelle, une bonne grand-mère et une bonne cuisinière, m’avait offert une batterie de petites casseroles de dînette en métal. J’ai réalisé, seule, sous sa direction, une vraie crème anglaise… avec un jaune d’œuf !

3. Quels sont les livres (en tous genres – pas seulement les livres de cuisine) qui vous ont le plus inspiré ?

Inspirée non, mais je dirais « apporté » : tous les dictionnaires et les encyclopédies, et dans le domaine de la cuisine le Larousse ménager. Mais pas un livre de cuisine ne m’a inspirée. La littérature ou la poésie oui.

4. De quel plat auriez-vous envie, mais que vous ne pouvez plus manger (l’ingrédient est introuvable, la personne qui le cuisinait n’est plus...) ?

Un gâteau – nommé en famille « La couronne fourrée » – de la même grand-mère. Une pâte briochée, roulée et fourrée d’un beurre avec poudre de noisette, cannelle, sucre. Ma grand-mère nous l’apportait encore tiède dans son moule en couronne, dans un torchon, qu’elle tenait par le nœud des quatre coins rassemblés. J’adorais la « farce ». J’ai retrouvé sa recette, je la referai, et je rejouerai ma grand-mère. Seule la cuisine dans une famille donne cette possibilité de revivre, de rejouer des souvenirs et de les transmettre.

5. Quel livre de cuisine offririez-vous à celui/celle que vous aimez ?

Aucun. Un repas plutôt.

Lire les cinq réponses suivantes.

Ryoko Sekiguchi - 1er mai 2012
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->