Diplômé de l’université de l’oubli

Je suis diplômé de l’université de l’oubli et j’ai les mains aussi vides qu’une chemise sur une corde à linge.

Tomas Tranströmer

Baltiques, poésie Gallimard.

13 mai 2012