Bruno Fern | Suite dite des conseils divers

Une autre suite « de la même eau » de Bruno Fern est lisible ici.

Bruno Fern sur remue.





à O. B., J.-H. M., C.P., D. Q. et J. S. – entre autres




débute
en fanfare en
trombe l’œil et le bon
cloue la croix et le bec entre
mutisme / blabla [1] réclame
des buts



nais en __
puis renais sans
cesse au fil à chaque re
prise syllabe geste dé
lié plein et
néant



roule en
boule j’te dis
perse pas la coquille à travers
fais flasher le fond l’explosante
fixe droit tout en
roulant



évite
quand même
de trop la ramener ta
fraise ton coup lancé s’appelle re
tourne à la case départ
et vite



concentre
toi c’est-à-dire
quoi à part ces abattis à nu
méroter entre 204 et 224
os + la moelle
qu’on centre



dévie
le tir ça vaudra
mieux car apparemment
la cible te colle aux fesses
jusqu’à nouvel ordre
des vies



atterre
ici la chute
en cours au moment
précis où nous parlons en ra
joutons jetés
à terre



comme un
para en Algérie
à l’aube enfin sans hurl
ements sur la place déserte saute
hors du rang du
commun



accable
la mélancolie
presse-la au lit ou pas
qu’elle dégorge finisse par donner
un multiple de l’âme
à câbles



ris sans
dents jouis
sant rien que d’une
pièce comme si le temps manque
c’est exprès pour
rissant



n’aie pas
peur ni de toi ni
de tout qui arrive en flux
continu t’entoure même
si tu crois qu’il
n’est pas



écoute
le son sa
voix en exempl
aire à retenir special collector
seul qui vaille
et coûte



écris
bave à la
pulpe 100 % impure
caresse dans le sens la masse
la jusqu’à ce qu’elle s’
écrie



ton beau
parler ton sac vide
le c’est bon qu’à ça à faire durer
le plaisir à retarder
maxi la mise au
tombeau



mélange
aux abonnés
absents là quand tâte
de l’air le chœur marque la
chair en BWV la souligne
mais l’ange

12 juillet 2012

[1Ernst Jandl.