Contre-écrire

Contre-écrire... C’est une opération que je me promets de pratiquer. Elle consiste à déranger toujours, sous la forme d’une vérité très simple, ce qui va consacrer l’inutilité du plus grand nombre de paroles. On appelle cela arriver à l’expression définitive. Ou bien : couper court.

Joë Bousquet, Traduit du silence.

2 septembre 2012