« Je ne rêve loin que dans mon plume »

Le prix Guillaume Apollinaire 2012 est attribué à Valérie Rouzeau pour Vrouz dont Jacques Josse a rendu compte, tous ses lecteurs et ses amis s’en réjouissent. Il lui sera remis le samedi 20 octobre.






Sur la carte rouge à l’œil bleu
De la bien bonne SNCF
Il est inscrit grand voyageur
Or je suis petite casanière
J’ai la semelle et le cœur lourds
Je me vois mal voler en Chine
Encore moins faire le tour du monde
Quand même mon esprit est ouvert
Que j’ai bu du porto à Londres
Et beaucoup trinqué dans la lune
Que j’aime le vent comme un frère
Que je crois aux petits hommes verts
Comme à la fête à la grenouille
Je ne rêve loin que dans mon plume.


Valérie Rouzeau, Vrouz.

Dominique Dussidour - 13 octobre 2012