Monostiques paysagers [36]


Le 18 décembre 2012, Rentilly



13 h 44

un sapin sans guirlandes sans boules et sans fausse neige, il faut venir à Rentilly pour voir ça par les temps qui courent





13 h 47

des bourgeons aux noisetiers et même aux tilleuls et même aux magnolias, est-ce bien raisonnable ? on en reparlera





15 h

le catalpa se tord le tronc gueule cassée comme s’il obéissait au morphisme d’une serpillière essorée longitudinale





15 h 07

on ne devine les routes qu’à cause des voitures, celle-ci remonte la rue en lévitation, on dirait qu’elle va décoller



*



Le 28 décembre 2012, Rentilly



10 h 22

c’est le jour des brindilles qui jonchent le sol, c’est donc qu’il a venté fort et c’est qu’il a plu dru, l’ordre des choses





10 h 25

attiré par une machine rouge pétant, là-bas au bout du parking, laissant à main droite LA NATURE et ses cageots





10 h 26

c’est un groupe électrogène avec des quartz, voilà qui sent quelque rendez-vous de nuit bon à troubler les lapins





12 h 30

la cour est occupée par des mansions tout autour, le petit cirque de Calder en grand, théâtre des campaniles O.P.U.S






Jacques Jouet









28 décembre 2012