Les riches

A votre tour maintenant, les riches. Pleurez, hurlez sur les malheurs qui vous attendent. Votre richesse est pourrie, vos vêtements sont rongés par les vers, votre or et votre argent rouillent. Leur rouille témoignera contre vous.




Lettre de Jacques, traduction Jean Echenoz et Pierre Debergé, ed. Bayard.

Fabienne Swiatly - 14 avril 2013