la tête claire

Le ciel s’est couvert, il y piétine des chants d’oiseaux : coups de bec et battements d’ailes, tard il s’occupent, jamais de repos, infatigables ils volent, ils se posent, ils bavardent, ils existent à l’aise dans ce bleu, jamais préoccupés d’y croire, ils gardent la tête claire.





Jean-Michel Maulpoix dans Ne cherchez plus mon coeur, ed. P.O.L.

Fabienne Swiatly - 26 mai 2013