la nuit remue 7





La nuit remue, épisode 7, coordonnée cette année par Guénaël Boutouillet et Sébastien Rongier, s’est déroulée le samedi 15 juin 2013 à la bibliothèque Marguerite-Audoux, Paris, en partenariat avec la Scène du Balcon.
Vidéo : Marjolaine Grandjean. Son : Jean-Yves Bernhard.
Ci-dessus, de larges extraits vidéo ; ci-dessous, l’intégralité des captations sonores.


Philippe Rahmy


Anna de Sandre


Jean-Paul Galibert


Sabine Huynh


Jean-Marc Undriener


Yun Sun Limet


Dominique Dussidour


Cécile Guivarch


Frédérique Cosnier


Sarah Cillaire et Anthony Poiraudeau


Sereine Berlottier, accompagnée par les musiciens Jean-Yves Bernhard et Philippe Caillot


Lucien Suel


Christophe Manon


Lucie Taïeb


Laurent Colomb


Cosima Weiter



Présentations & bibliographies


Sereine Berlottier,

A notamment publié Attente, partition aux éditions Argol (2011), Nu précipité dans le vide (Fayard, 2006), Chao Praya (Apogée, 2007) et en revues (Nouveau Recueil, N4728, Action Poétique, Po&sie...)

Elle travaille actuellement avec Jean-Yves Bernard et Philippe Caillot à une lecture musicale d’Attente, partition, pour voix et saxophones.

Elle est membre du comité de rédaction de remue.net.
Son site personnel : Des Friches.

Sereine Berlottier sur remue.net.


Philippe Caillot

Après des études musicales avec Serge Bertocchi, Philippe Caillot se perfectionne auprès de Pierre Stéphane Meugé à la Haute Ecole de Musique de Lausanne où il obtient un diplôme de Concert. Il a suivi les master classes du Centre Acanthes avec Armand Angster, Alain Damiens, les Ferienkurs de Darmstadt avec Markus Weiss. Membre de Hic et Nunc, ensemble de musique de chambre dédié aux musiques contemporaines et improvisées, il collabore avec des jeunes compositeurs : Miroslav Srnka (CZ), Alexander Sigman (USA), Raphaël Cendo (France), Claire-Mélanie Sinnhuber (France). Il se spécialise également pour la musique de scène au sein de la compagnie Dédale dédiée au théâtre musical et à la musique contemporaine. Il a joué sous la direction de Beat Furrer pour le festival Transart de Bolzano, ainsi qu’avec l’ensemble 2E2M, La grande écurie et la chambre du Roy. Il enseigne le saxophone et la musique improvisée au CRD de Romainville.


Jean-Yves Bernhard commence le saxophone dans l’école de musique de son village, il approfondit ses connaissances musicales par des études de musicologie à l’université de Strasbourg puis de La Sorbonne, au CEDIM (Centre d’Etude et d’Improvisation Musicale) et au conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve.

Il enseigne la composition Electroacoustique au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve, et encadre l’atelier de musique improvisée à l’Université d’Evry.


Anthony Poiraudeau

A fait des études d’histoire de l’art ; réceptionniste et standardiste ; blog héréroclite et intermittent : futiles et graves ; critique éparpillé sur Standards & More ; auteur de Projet el Pocero aux éditions Inculte.

Sarah Cillaire

Études diverses (littérature comparée, langues, théories et pratiques artistiques) ; actuellement dramaturge, comédienne et traductrice (récemment, MOI d’un côté et MOI de l’autre côté de mon bichon poêle en fonte, en collaboration avec Monika Prochniewicz, dans le recueil Lucifer au chômage d’Alexandre Wat, nouvelles traduites par Erik Veaux) ; auteure des récits Dix fois en moyenne et Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?.

Retors : site littéraire multilingue.

Site personnel : séries.

Laurent Colomb

Laurent Colomb est auteur dramatique, formateur en technique vocale, docteur de l’université de Paris 8 où il enseigne. Boursier à deux reprises du CNL, lauréat Institut français et SCAM, ses activités de recherche ont fait l’objet de nombreux séminaires et workshops, tant en France qu’à l’étranger (Fondation Royaumont Paris, Heimathafen Theater Berlin, Théâtre Agora Tokyo…).
Site web.
Bibliographie :
Akasafaradal, éd. Yéo, Les Livres d’Alain Avila-Aréa, Paris, oct. 1997.
Laurent Colomb sur remue.

Frédérique Cosnier
Née en 1974 à Versailles, études littéraires à Paris, agrégation Lettres Modernes.
Auteur de poésie, prose poétique.
Collaborations artistiques (photo, musique).
Lectures, lectures électriques.
Vit et travaille à Besançon.
Bibliographie :
PP Poèmes Précis, 2008, éditions Entre2M.
Publications en revues :
extraits de Hippocampe dans la ville
(adaptation musicale en cours avec le duo « Li »).
Ce qui Secret, avril 2012 ;
Hors-Sol, 2012, pour le projet Général Instin, sur
remue.net, 2011.
Dissonances, 2009.


Anna de Sandre

Le déhanchement du balancier, éd. du Pédalo Ivre (2013) (à paraître), Iris et l’escalier, éd. Gallimard jeunesse (2012), Un régal d’herbes mouillées aux Carnets du dessert de lune (2012), Chemin faisant aux Carnets du dessert de lune (2012).
Revues et collectifs : Les Cahiers d’Adèle #10 Brèves #94 (été 2012) ; Raise #09 Fai(t)s maison (éditions Loubatières) ; Les hésitations d’une mouche #52 ; Microbe #56, #58, #63, #75 ; Les Etats-Civils #8.
Blog.

Dominique Dussidour

Dernières publications : S.L.E. Récits d’Algérie, La Table Ronde, 2012.
petits récits d’écrire et de penser, publie papier, collection brefs, 2012.
En cours : Sade écrivain chantier en cours.
Dominique Dussidour sur remue.net.

Jean-Paul Galibert

est un philosophe français contemporain, pour lequel l’inexistence compte autant que l’existence. Sa philosophie examine sans idée préconçue les deux possibilités de la métaphysique : il peut y avoir quelque chose, ou bien rien.
Agrégé, docteur en philosophie, Jean-Paul Galibert anime un blog sur la philosophie de l’inexistence, et un atelier d’écriture philosophique en ligne : Interlude. Il est responsable de la philosophie pour le site lelittéraire.com, et chroniqueur pour la revue Remue.net.
Collaborateur de divers sites et revues, il vient de publier Suicide et sacrifice. Le mode de destruction hypercapitaliste, aux éditions Lignes. L’idée de ludique va paraître chez Hachette, L’éloge de la contradiction chez Publie.net. Il a précédemment publié Invitations philosophiques à la pensée du rien chez Léo Scheer et Socrate, une philosophie du dénuement.

Cécile Guivarch

Terre à ciels, les carnets du dessert de lune, 2006 ; Planche en bois, Contre-Allées, 2007 ; Coups portés, Publie.net, 2009 ; Te visite le monde, les carnets du dessert de lune, 2009 ; La petite qu’ils disaient, Contre-Allées, 2011 ; Le cri des mères, La porte, 2012 ; Un petit peu d’herbe et des bruits d’amour, L’arbre à paroles, à paraître en 2013.

Sabine Huynh

a été enseignante et linguiste, en France, en Angleterre, aux États-Unis, au Canada et en Israël. Elle vit à Tel Aviv, où elle aime traduire et écrire des textes de fiction et de poésie. Elle aime aussi collaborer à des revues (Inferno, Terre à ciel, d’ici là, Recours au poème, etc.).
Elle a coréalisé l’anthologie poétique de voix féminines contemporaines pas d’ici, pas d’ailleurs (éditions Voix d’encre, 2012). La Migration des papillons (poèmes à quatre mains avec Roselyne Sibille) est sorti aux éditions La Porte en mars 2013. La Mer et l’enfant paraît en mai 2013 aux éditions Galaade. En taxi dans Jérusalem sera bientôt publié chez Publie.net (avec des photographies d’Anne Collongues), et le recueil de poèmes Les Colibris à reculons sera publié par Voix d’encre en octobre 2013 (avec des dessins de Christine Delbecq).
Parmi les projets en cours : des poèmes, Tu amarres les vagues (Publie.net, avec des photographies de Louise Imagine), et un livre d’artiste sur Tel Aviv avec André Jolivet (éditions Voltije).
On retrouve Sabine Huynh sur presque dire et
sur remue.net.


Yun Sun Limet

est l’auteure de quatre romans ou récits : Les Candidats (Points Seuil, 2005), Amsterdam (L’Olivier, 2006), 1993 (La Rue de Russie, 2009), Joseph (La Différence, 2012) ainsi que de deux essais (Maurice Blanchot critique, Cioran et ses contemporains, volume dirigé avec Pierre-Emmanuel Dauzat). Elle est membre de remue.net depuis 2004 où elle a tenu une chronique Buiten, et y poursuit en pointillé une autre chronique d’un travail en cours In Situ.
Yun Sun Limet sur remue.

Christophe Manon

a publié une dizaine de livres parmi lesquels Univerciel(NOUS, 2009), Qui vive (Dernier télégramme, 2010), Testament, d’après François Villon (éditions Léo Scheer, 2011) et Cache-cache (Derrière la salle de bain, 2012). Il se produit régulièrement dans le cadre de lectures publiques.
Christophe Manon sur remue.net.


Philippe Rahmy

est un écrivain de père franco-égyptien et de mère allemande.
Études d’égyptologie (École du Louvre/Université de Genève) et Master en philosophie et en littérature (Université de Lausanne). Secrétaire et membre de la rédaction du site de création et de critique littéraires remue.net.
Parallèlement à l’écriture, Philippe Rahmy réalise des vidéolivres (vidéo poésie). Il est aussi parolier du groupe rock "I need my Gasoline". Atteint d’ostéogenèse imparfaite, il est engagé dans différentes associations du handicap.
A publié Mouvement par la fin – un portrait de la douleur (Cheyne Editeur 2005. Prix des Charmettes – Jean-Jacques Rousseau 2006. Sélection Fondation CH 2006. Rééditions 2006/2008), Demeure le corps - chant d’exécration chez le même éditeur (2007, rééd. 2009), SMS de la cloison et Architecture nuit aux éditions publie.net en 2008, et Cellules souches avec Stéphane Dussel, aux Éditions Mots tessons en 2009, Corps au miroir, livre d’artiste, avec Sabine Oppliger, plasticienne, Encre et lumière, 2013, et Béton armé - Shanghai au corps à corps, Éditions de La Table Ronde, à paraître septembre 2013.
Philippe Rahmy sur remue.net
site personnel : rahmyFiction.net

Lucien Suel

, poète ordinaire, romancier et traducteur est né en 1948. Il vit dans les Collines d’Artois où il a bâti sa maison. Il a publié des ouvrages de poésie et plusieurs romans. Invité de nombreux festivals, il pratique volontiers la lecture-performance. Il anime le blog Silo.
A publié Petite Ourse de la Pauvreté, Dernier Télégramme, 2012.
Blanche étincelle, roman, La Table Ronde, 2012.
D’azur et d’acier , La Contre allée, 2010.
Les Versets de la Bière (journal 1986-2006), Dernier Télégramme, 2010.
La Patience de Mauricette , Éditions de La Table Ronde, 2009 ; Folio Gallimard n° 5273, 2011.
Mort d’un jardinier , Éditions de La Table Ronde, 2008 ; Folio Gallimard n° 5105, 2010.
Traducteur du Livre des esquisses de Jack Kerouac (La Table Ronde, 2010).
Autres liens :http://twitter.com/# !/LucienSuel,
[http://luciensuel.blogspot.com/], [http://www.academie23.blogspot.com/].


Lucie Taïeb

vit et travaille entre Brest et Paris. Traduit (anthologie Groite et Dauche d’Ernst Jandl parue en 2011 à l’Atelier de l’Agneau), écrit (parution d’un premier ouvrage, tout aura brûlé aux éditions Les inaperçus au printemps 2013).
Lucie Taïeb sur remue.net.


Jean-Marc Undriener
Né en mille-neuf-cent soixante-seize. Vit dans l’Isère. Écrit peu, par saccades, secousses, prurits, mais de plus en plus. Photographie aussi, à peu près au même rythme, c’est à dire sans. Tout le reste est sur le site http://www.fibrillations.net/. A publié pliure, (Les Solicendristes, 2003) et zugzwang, (éditions centrifuges, 2013). Un autre recueil, _ligne, est à paraître aux éditions Potentille à l’automne 2013. Des textes aussi dans des revues papier (décharge, friches, arpa, voix d’encre, n4728, diérèse...) & numériques (remue.net, plexus-s, Terre à ciel...)

Cosima Weiter

Poète sonore, Cosima Weiter est née à Lyon en 1973, après des études littéraires, elle suit une formation de composition électroacoustique à l’ENM de Villeurbanne dans la classe de Bernard Fort. Elle développe dans le même temps un travail de poésie sonore dans lequel elle mêle son fixé et voix livrée en direct. Elle fait partie de la revue BoXon depuis 2001. Elle écrit en français et en allemand, inventant un langage à mi-chemin entre ses deux langues de prédilection. En tant que poète sonore elle donne régulièrement lecture des ses travaux en France, en Suisse et en Allemagne, notamment aux Instants chavirés à Montreuil, au Palais de Tokyo à Paris, à la Villa Gillet et aux Subsistances à Lyon, à la Cave 12 à Genève et à l’Institut français de Berlin... (biographie extraite du site de la Compagnie_avec).


24 juillet 2013